RIO BRAVO - 1958

Titre VF RIO BRAVO
Titre VO Rio Bravo
Année de réalisation 1958
Nationalité Etats-Unis
Durée 2h21
Genre WESTERN
Notation 17
Date de sortie en France 29/05/1959
Thème(s)
Chefs-d'oeuvre (Western)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Jambe de bois (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
HAWKS Howard
Chef(s) Opérateur(s)
HARLAN Russell
Musique
TIOMKIN Dimitri
Renseignements complémentaires
Scénario : Jules Furthman
et Leigh Brackett .....
d'après une idée de Barbara Hawks
et l'histoire de B.H. Mac Campbell
Chansons : Paul-Francis Webster
et Dimitri Tiomkin .....
Distribution : Warner Bros

Visa d'exploitation : 22 058
Acteurs
WAYNE John
MARTIN Dean
DICKINSON Angie
BRENNAN Walter
BOND Ward
AKINS Claude
NELSON Rick
RUSSELL John
STEELE Bob
CAREY Harry (junior)
IGLESIAS Eugene
ATTERBURY Malcolm
RUSSELL Bing
GONZALEZ-GONZALEZ Pédro
WHITE Ted
HEALEY Myron
GRAHAM Fred
RODRIGUEZ Estelita
HILL Riley
MONROE Tom
BRENNAN Andy
TERHUNE Bob
BOOTH Nesdon
BRUGGEMAN George
GREY Duane
WILLIAMS Jack
HERRON Robert
YOUNG Jack N.
Résumé

L'efficace et courageux shérif de Rio Bravo doit s'opposer à une redoutable bande de malfrats qui cerne la petite ville après l'arrestation du frère du chef de la bande...

>>> Un classique du western qui se revoit avec une tendre nostalgie et une émotion toujours présente et vive, tourné par le grand Howard Hawks, un des plus hétéroclites et des plus brillants metteurs en scène américains de l'époque. John Wayne est vraiment sublime dans son rôle mythique du Marshall John C. Chance et Dean Martin émouvant dans sa stature d'alcoolique déçu par une femme...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cahiers du Cinéma numéros 97, 458
- Radio-Cinéma numéro 528
- Ciné-Jeunes numéro 21
- Etudes Cinématographiques numéros 12, 13
- Cinéma 62 numéro 69
- Cinéma 73 numéro 172
- Cinéma numéros 73, 338, 407
- Saison Cinématographique 1959
- Image et Son numéro 227
- Positif numéros 31, 400
- Positif numéros 195/196
- Télérama numéros 492, 2182
- Cinématographe numéros 38, 69, 73
Critiques (Public)
Cela doit être un des 10 meilleurs films au monde. Du cinéma au niveau de l'art, et le réalisateur et les techniciens n'ont pas oublié que le cinéma était une attraction foraine à ses débuts (héritage de Phineas Barnum). John Wayne est d'un naturel incroyable, Dean Martin d'une élégance jurant un peu par rapport à son rôle, mais il reste très bon, et Walter Brennan incroyable aussi. L'ambiance, les décors, les cadrages, les mouvements d'appareil sont parfaits. Bravo aux scénaristes, ça coule en gardant le rythme du début à la fin, comme une bonne musique se suffisant à elle-même ; ce qui n'empêche pas la musique du film d'être un modèle du genre.