TANTE JULIA ET LE SCRIBOUILLARD - 1990

Titre VF TANTE JULIA ET LE SCRIBOUILLARD
Titre VO Aunt Julia and the scripwriter
Autres titre VO Tune in tomorrow ...
Année de réalisation 1990
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h40
Genre COMEDIE
Notation 17
Date de sortie en France 05/12/1990
Thème(s)
Inceste (Cinéma américain)
Radios (Cinéma américain)
Boyd (William)
Réalisateur(s)
AMIEL Jon
Chef(s) Opérateur(s)
STEVENS Robert M.
Musique
MARSALIS Wynton
Renseignements complémentaires
Scénario : William Boyd
d'après le roman de Mario Vargas Llosa .....
Produit par John Fiedler
et Mark Tarlov .....
Distribution : MK2

Visa d'exploitation : 75 218
Acteurs
HERSHEY Barbara
REEVES Keanu
FALK Peter
MAC CUTCHEON Bill
PORTNOW Richard
CLARKSON Patricia
DEMPSEY Jerome
SHULL Richard B.
AUSTIN Paul
FABIANI Joel
FIELD Crystal
HAYNES Jayne
JOY Mary
KRAMER Robert
MALONEY Peter
THOMSON Anna
MOOR Bill
METZMAN Irving
PFEIFFER Dedee
VAN NESS Jon
GIBSON Henry
WEISS William Murray
AIELLO Danny 3
BURKE Paul
HARVEY Jack (2)
HATFIELD Mert
HORN Shirley
JONES Ishmond (junior)
LE FEVRE Adam
KINGKADE Howard
MARGIOTTA Chuck
MAC KINNON Ray
VEGA Gladys
WALLACE Jack
MARSALIS Wynton
ANDERSON Wessell
BATISTE Alvin
DINUZULU Kimati
GORDON Wydcliffe
HARRIS Herb
RILEY Herlin
ROBERTS Marcus
TEMPERLY Joe
VEAL Reginald
WHITE Michael
WILLIAMS Todd
HEDAYA Dan
GALLAGHER Peter
HENRY Buck
LARROQUETTE John
LANGE Hope
MAC GOVERN Elizabeth
SEDGWICK Robert
Résumé

Nous sommes à La Nouvelle-Orléans, début des années 1950. La direction de WXBU, une radio locale, vient d'engager Pedro Carmichael, un célèbre scénariste pour redonner du tonus à leur feuilleton quotidien, "Kings of the Garden District". Parallèlement, le jeune Martin Loader, qui travaille à la station, se sent fortement attiré par sa tante Julia, qui vient de débarquer dans la cité...

>>> Une superbe comédie délirante, à déconseiller aux Albanais, pour une géniale interprétation de Peter Falk, au meilleure de sa forme...

Bibliographie
- Saison Cinématographique 1990
- Revue du Cinéma numéro 466
- Première numéro 165
- Studio numéro 44
- Positif numéro 359
- Cahiers du Cinéma numéro 438
- Télérama numéros 2134-2211
Critiques (Public)
Le roman (luxuriant) de Mario Vargas Llosa, phagocyté par William Boyd et transposé dans la Nouvelle-Orléans des années quarante, donne surtout à Peter Falk l'occasion d'un one-man-show magnifique de cabotinage gai et débridé. En face de lui, Barbara Hershey, sobre et mesurée, et Keanu Reaves, anodin, semblent jouer les simples figurants. Réalisé sans grande originalité, le film de Jon Amiel n'a d'autre prétention que d'être un bon divertissement gratiné, à la Peter Falk. Une cuisine qui passe facilement. Sans indigestion. (D.W.Graphite)

Pourtant non adepte de la comédie américaine, je n'ai pu qu'apprécier ce réel moment de détente que nous offre "Tante Julia et le scribouillard". La parodie de la société américaine sanglotant à l'écoute de son feuilleton à la Dallas radiodiffusé quotidiennement est particulièrement cinglante. Le personnage de Peter Falk est des plus hilarants, notamment dans l'extrémiste où l'entraîne sa soif "de se frotter à la réalité"... jusqu'à persécuter avec tenacité peuples d'Alaska, d'Arménie... pour que de l'affrontement jaillisse la création. MILAN