LES MAUVAIS COUPS - 1960

Titre VF LES MAUVAIS COUPS
Titre VO
Année de réalisation 1960
Nationalité France
Durée 1h43
Genre DRAME
Notation 15
Date de sortie en France 17/05/1961
Thème(s)
Vailland (Roger)
Milieu scolaire (Cinéma français)
Chasse
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma français)
Voitures de course (tous pays confondus)
Suicide (Cinéma français)
Jeux (de hasard)
Réalisateur(s)
LETERRIER François
Chef(s) Opérateur(s)
BADAL Jean
Musique
LEROUX Maurice
Renseignements complémentaires
Scénario : François Leterrier
d'après le roman de Roger Vailland .....
Adaptation : Roger Vailland
et François Leterrier .....
Dialogues : Roger Vailland
Assistant-opérateur : Etienne Szabo
Distribution : Fox
Produit par Jean Thuillier

Visa d'exploitation : 23 314
Acteurs
SIGNORET Simone
STEWART Alexandra
RANSON Marcelle
LEIGH Dorian
CHOLLET Nicole
POIRIER Marie-Claude
SOLA Catherine
KERNAN Reginald
PAGLIERO Marcello
DE VILALLONGA José Luis
ROUSSEAU Serge
SAUVION Serge
ROBLOT Antoine
LEIGH PARKER Dorian
Résumé

Ancien coureur automobile, Milan s'est retiré des circuits après la mort "accidentelle" de son meilleur ami et tente, avec bien des difficultés, d'écrire un roman autobiographique de ses nombreux souvenirs de compétition. Il vit depuis ce tragique événement, retiré à la campagne, avec sa compagne Roberte, dans les vestiges chancelants de leur relation amoureuse passée. En effet, le couple s'étiole lamentablement, entre aigreur constante et amères réminiscences d'une longue histoire commune, aujourd'hui incertaine, avec pour elle, de réguliers égarements dans l'alcool et pour lui de fuyantes et fréquentes infidélités. L'arrivée au village d'Hélène Morel, une jeune et jolie institutrice d'une vingtaine d'années va accentuer les vieilles querelles au sein du couple moribond. En effet, l'homme est loin d'être indifférent à la fraîcheur de la demoiselle, et sa présence, sans cesse sollicitée par Roberte qui joue au redoutable jeu d'une mise en avant du charme de cette dernière, comme pour tester et tenter son compagnon ou déjà se faire souffrir, va peu à peu libérer une incontrôlable violence depuis trop longtemps en sournoise latence...

>>> Voilà une oeuvre en tous points superbe ; de part l'excellent rendu cinématographique de la force d'écriture de Roger Vailland, de part la finesse et la sobriété d'interprétation des trois principaux protagonistes et de part l'acerbe et plutôt saisissante radiographie d'un couple en finitude...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Télérama numéro 579
- Cinéma 61 numéro 58
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1961
- Positif numéro 40

Critiques (Public)
J'ai vu ce film à la cinémathèque en présence du réalisateur et d'Alexandra Stewart. Je trouve que c'est un film très noir sur la destruction d'un couple. Les interrogations du pourquoi on en arrive là est très bien mis en scène. L'univers de Roger Vailland est sombre et sans appel.