LES TROIS LUMIERES - 1921

Titre VF LES TROIS LUMIERES
Titre VO Der müde Tod
Année de réalisation 1921
Nationalité Allemagne
Durée 1h40
Genre FANTASTIQUE
Notation 18
Date de sortie en France 14/07/1922
Thème(s)
La mort, ses cadavres et ses représentations (tous pays confondus)
Venise (tous pays confondus)
Cinéma allemand (ORIGINE)
Expressionnisme allemand
Sabliers (tous pays confondus)
Chefs-d'oeuvre (Muet)
Oies (tous pays confondus)
Chats (tous pays confondus)
Chiens (Autres pays)
Porcs / cochons
Pharmacies et pharmacien(ne)s (tous pays confondus)
Cimetières (tous pays confondus)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma allemand) (est et ouest)
Fantômes (Autres pays)
Jardiniers
Poisons (Cinéma allemand) (est et ouest)
Magiciens et prestidigitateurs (Cinéma allemand) (est et ouest)
Nanisme
Tigres (Cinéma allemand) (est et ouest)
Arcs, archers et arbalètes
Incendies (et / ou) pompiers .....
Quart monde (Cinéma allemand) (est et ouest)
Tapis volant (tous pays confondus)
Combats de coqs (tous pays confondus)
Carnaval (tous pays confondus)
Eléphants
Réalisateur(s)
LANG Fritz
Chef(s) Opérateur(s)
WAGNER Fritz Arno TIMM Bruno NITZSCHMANN Erich SAALFRANK Hermann
Musique
BECCE Giuseppe MONDI Bruno SASSE Karl-Ernst SCHIRMANN Peter
STROBEL Frank
Renseignements complémentaires
Scénario : Thea von Harbou
Décors : Robert Herlth,
Wagner Rohrig et Hermann Warm .....
Acteurs
DAGOVER Lil
JANSSEN Walter
GOETZKE Bernhard
STERNBERG Hans
RÜCKERT Ernst
ADALBERT Max
PABST Erich
REHKOPF Paul
KLITZSCH Edgar
PICHA Hermann
JOHN Georg
WISMAR Marie
LEHNER Aloisia
KLEIN-ROGGE Rudolf
UNRUH Ericka
VON WINTERSTEIN Eduard
BRODY Louis
MÜTHEL Lothar
PAULSEN Lina
BIENSFELDT Paul
HUSZAR-PUFFY Karl
NEUMANN-SCHÜLER Fritz
RÜCKERT Karl
DIEGELMANN Wilhelm
PLATEN Karl
PFEIFFER Max
POTECHINA Lydia
BERGER Grete
PAULY Edgar
VALLENTIN Hermann
Résumé

Deux jeunes gens, passagers énamourés d'une diligence, vont bientôt partager leur cahotant trajet, avec un autre voyageur, intimidant et mystérieux, monté dans l'étroit coche, lors d'un court arrêt intempestif. Tous les trois sont descendus à l'auberge de la "Licorne d'Or" et notre hiératique et sombre personnage s'enquiert auprès de la communauté des notables de la cité pour acheter un vaste terrain situé à côté du cimetière, qu'il va après acquisition, entourer d'une immense muraille, sans porche ni portail. Après l'inquiétante disparition de son tendre chéri qui semble avoir suivi derrière les murs le macabre et terrifiant personnage, en fait la Mort, dans sa sinistre activité quotidienne, la jeune femme supplie cette dernière de lui rendre son amoureux défunt dont la vie a été soufflée comme la symbolique flamme d'une bougie que l'on éteint définitivement. La mort lui promet d'épargner son bien-aimé, si elle parvient à sauver une existence, parmi trois, prises au hasard, (représentées par trois lumières) à Bagdad au 9e siècle, à Venise vers 1640 et à la Cour de l'Empereur chinois :

- celle d'un "infidèle" non musulman, amoureux de la propre sœur du calife qui a pénétré dans l'interdite Cité de la Foi pour retrouver sa belle...

- celle de Francesco, au cours du fameux carnaval vénitien, amant de la délicieuse Fametta qui devrait se marier prochainement avec le riche Girolamo...

- celle du promis de la fille d'un vieux magicien que le ventripotent monarque chinois voudrait posséder en plus des deux cadeaux mirifiques offerts par le vieil enchanteur...


>>> Une splendide réussite du naissant courant expressionniste allemand, d'une étonnante originalité scénaristique qui présente la Grande Faucheuse non plus comme une impavide et froide entité, sans émotion ni sensation aucune, mais comme un protagoniste obligé, régenté par la toute puissante volonté divine et qui est fatiguée de sa sinistre besogne qui la rend si haïssable et si terrifiante pour le genre humain...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Jeune Cinéma numéro 194
- Saison Cinématographique 1971
- Les Cahiers de la Cinémathèque numéro 32
- Cinéma numéro 100
- Cinématographe numéro 75
- Positif numéros 73 et 648
- Ciné pour Tous numéro 94
- Ciné-Club numéros 147, 148(7)
- Cinéa numéros 61/62
- Cinémagazine numéro 1922(25)
- La Revue du Cinéma numéro 214



Critiques (Public)