MADAME BOVARY - 1991

Titre VF MADAME BOVARY
Titre VO
Année de réalisation 1991
Nationalité France
Durée 2h20
Genre DRAME
Notation 6
Date de sortie en France 03/04/1991
Thème(s)
Bovary (Emma)
Flaubert (Gustave)
Jeux (dominos)
Poisons (Cinéma français)
Pied bot
Boiteux et claudication (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CHABROL Claude
Chef(s) Opérateur(s)
RABIER Jean
Musique
SCARLATTI Domenico CHABROL Matthieu STRAUSS Johann DONIZETTI Gaetano
Renseignements complémentaires
Scénario : Claude Chabrol
d'après le roman de Gustave Flaubert
Distribution : MK2

Visa d'exploitation : 72 870

Nota : pour François Perier, uniquement la voix .....
Acteurs
HUPPERT Isabelle
BALMER Jean-François
YANNE Jean
MALAVOY Christophe
BELVAUX Lucas
MINAZZOLI Christiane
MAURY Jean-Louis
GIBASSIER Florent
CAMPO Sabeline
BOUILLAUD Jean-Claude
VERHOEVEN Yves
MERGEY Marie
MAISTRE François
CLEMENT Dominique
DRABER Etienne
DUMENIAUD Pierre-François
DYNAM Jacques
PAOLINI Christine
CHABROL Thomas
ATTAL Henri
THORENT André
ZARDI Dominique
BARBIER Gilette
PERIER François
DUPUY Michel
DUBOIS Julien
PAUMELLE Christian
ABITOL Philippe
AMBERT Henry
ARNOUX Jean-Marie
COLIN Olga
CLEMENT William
DALSACE Claire
DEVILLE Catherine
GUYOT Marie
JOULIN Jean
MARJAC René
DE LENCQUESAING Louis-Do
MARTOT Pierre
PASCADEL Claude
MUCHE Mona
BUSNEL Hélène
MAZZINGHI Bernard
LEGAULT Marie
PAUMELLE Christian
SOUDANT Valerie
SPORTOLARO Tina
VATKOVIC Alexander
VERQUIN Philippe
VIELHESCAZE Pierre
Résumé

Nouvelle lecture du classique de Flaubert. Emma Bovary, issue de milieu rural, épouse pour échapper à sa sinistre condition, un médecin de campagne, Charles Bovary. Etablie avec lui dans une petite ville de province, elle ne parvient à conjurer son ennui qu'en se plongeant dans la lecture de nombreux romans et en prenant des amants qui finiront tous par la decevoir et la désespérer jusqu'à la mort...

>>> On savait Chabrol en manque d'inspiration, voire à bout de souffle, cette adaptation inutile et tristement académique ne fait que confirmer ces bien pénibles certitudes...

Bibliographie
- Studio numéro 49-42
- Cahiers du Cinéma numéro 442
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1991
- Revue du Cinéma numéros 469, 471
- Première numéros 169-170
- Positif numéro 363
- Jeune Cinéma numéro 208
- Télérama numéros 2134,2151, HS 1992, 2214, 2300
Critiques (Public)
Claude Chabrol déçoit énormément avec cette adaptation qui manque de souffle et de puissance. La durée du film est beaucoup trop importante, et on s'ennuie ferme. Isabelle Huppert et Jean-François Balmer ne semblent pas bien à l'aise dans leur rôle. Les décors du film et l'apparition de Jean Yanne sauvent de justesse ce film de la poubelle.  Jeudi 12 février 1998

Vous plaisantez ou quoi ? C'est la meilleure adaptation connue du roman de Gustave Flaubert. S'il y a un problème de lenteur c'est que l'action s'y prête. Un mot sur sur la très mauvaise version de Jean Renoir (cinéaste pourtant encensé) qui était d'une médiocrité à toute épreuve (avec Valentine Tessier dans le rôle titre, trop âgée pour le rôle) ou celle de Vincente Minnelli avec Jennifer Jones, pas mal mais engluée dans les canons hollywoodiens. Chabrol n'a jamais aussi bien filmé les extérieurs normands et Isabelle Huppert est une actrice exceptionnelle qui fait ressortir toutes les nuances du personnage. Pour les incultes, il y a eu une version TV aussi lente avec Nicole Courcel qui était très bien aussi. Donc arrêtez les dégâts. Les Français adaptant Flaubert(ou Maupassant) ont la sensibilité adéquate pour le faire (et sans cocorico) dont acte. Arrêtez de dire des conneries.  AXEL.