L'OMBRE D'UN HOMME - 1950

Titre VF L'OMBRE D'UN HOMME
Titre VO The Browning version
Année de réalisation 1950
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h30
Genre DRAME
Notation 17
Date de sortie en France 13/06/1951
Thème(s)
Milieu scolaire (Cinéma britannique)
Rattigan (Terence)
Cinéma britannique (ORIGINE)
Réalisateur(s)
ASQUITH Anthony
Chef(s) Opérateur(s)
DICKINSON Desmond
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Terrence Rattigan
d'après sa pièce éponyme .....
Distribution : Victory Films
Distribution DVD : Carlotta Films

Visa d'exploitation : 11 532

Nota :

- Prix d'Interprétation Masculine pour Michael Redgrave
et Prix du Meilleur Scénario Cannes 1951 .....

- Ours de Bronze, Berlin 1951


Remarque : le titre VO du film réfère à la traduction anglaise
de l'Agamemnon d'Echyle par Robert Browning .....


Autre version : "Les leçons de la vie" (1994)
Acteurs
REDGRAVE Michael
KENT Jean
PATRICK Nigel
HYDE-WHITE Wilfrid
SMITH Brian
HOWARD Ronald
TRAVERS Bill
MEDLAND Paul
SAMSON Ivan
HAYTHORNE Joan
FURSE Judith
MIDDLETON Josephine
JONES Peter
LAWSON Sarah
HAROLD Scott
WATERS Russell
SCHOFIELD Johnnie
Résumé

Andrew Crocker-Harris, professeur de langues anciennes dans un cossu collège britannique, est désormais près de la retraite. Sévère et très exigeant, il est détesté de la plupart de ses élèves et souvent méprisé du reste du corps enseignant. Sa femme le trompe, par ailleurs, avec un autre collègue, Frank Hunter, professeur de sciences. Face au constat de ses patents échecs pédagogiques et conjugaux, il se ferme de plus à plus à son entourage, aigri et solitaire. La gentillesse d'un de ses élèves, Taplow, lui offrant un cadeau de départ, (une traduction d'une pièce d'Echyle) lui donnera l'occasion de se ressaisir et de reprendre pied, lors d'une émouvante distribution de prix, en fin d'année.

>>> Solide interprétation de l'incontournable Michael Redgrave, dans un rôle difficile et complexe, tout en finesse et en nuances pour une sorte de discrète et nuancée tragédie psychologique, d'une grande profondeur humaine...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Télé-Ciné numéros 27 et 28
- Fiche Vox numéro 105
- Radio-Cinéma numéro 512
- Télérama numéro 702
- Fiche dans Agel : "Initiation au ciné"
Critiques (Public)
19/20 : Une bourgade peu engageante, un office dans une lugubre église, on y pénètre après avoir montré patte blanche... Pendant que le décor se plante, on s'attendrait à une oeuvre poussiéreuse sans grand intérêt s'il n'y avait le jeune Taplow, sa bouille éveillée, la bonhomie du proviseur s'adressant à ses ouailles, les rencontres équivoques sur le parvis. Une pensée plus moderne qu'il n'y paraît : la caméra "appuie" les moments importants comme un surligneur.... Supplier en amour est rarement payant... Mille peines à en vouloir à ce vieux prof soi-disant honni... Et les surprises s'enchaînent, avec des pics émotionnels très pince-sans-rire, "so british". Curieux rivaux d'une noblesse de comportement qui force l'admiration. Coquette la dame ! Le mariage peut vous envoyer loin des gondoles !... Le cadeau de l'élève peut réveiller des souvenirs pour qui a connu des enseignants sur piédestal de façade... La décision prise dans le clair-obscur de Monsieur et Madame peut sidérer comme arracher un rire... Puisse ce film magistralement conduit revenir sur grand écran pour ceux qui l'ignorent... Sinon plusieurs visionnages du dvd autorisent à en savourer les détails. L.Ventriloque