VOUS NE L'EMPORTEREZ PAS AVEC VOUS - 1938

Titre VF VOUS NE L'EMPORTEREZ PAS AVEC VOUS
Titre VO You can't take it with you
Année de réalisation 1938
Nationalité Etats-Unis
Durée 2h06
Genre COMEDIE
Notation 20
Date de sortie en France 03/11/1938
Thème(s)
Feux d'artifice (tous pays confondus)
Chefs-d'oeuvre (Comédie américaine)
Oscar du Meilleur Film
Riskin (Robert)
Corbeaux (tous pays confondus)
Sténographie
Réalisateur(s)
CAPRA Frank
Chef(s) Opérateur(s)
WALKER Joseph
Musique
TIOMKIN Dimitri
Renseignements complémentaires
Scénario : Robert Riskin.
d'après la pièce de George S. Kaufman
et Moss Hart .....
Distribution : Warner Bros
Produit par Frank Capra .....

Visa d'exploitation : 2542

Nota :

- Oscar du meilleur film en 1938

- Oscar du meilleur réalisateur 1938
Acteurs
ARTHUR Jean
BARRYMORE Lionel
STEWART James
ARNOLD Edward
AUER Mischa
MILLER Ann
BYINGTON Spring
HINDS Samuel S.
MEEK Donald
WARNER H. B.
HOBBES Halliwell
TAYLOR Dub
ROSING Bodil
DAVENPORT Harry
LANE Charles
FORBES Mary
WATKIN Pierre
YARBO Lillian
SWICKARD Josef
WILSON Clarence H.
RUB Christian
CLUTE Chester
DORAN Ann
ANDERSON Eddie Rochester
CLARK Wallis
IRVING Paul
MAXWELL Edwin
HICKS Russell
KANE Eddie
WOLFE Ian
DEARING Edgar
BOND Ward
KELTON Pert
MORGAN Gene
ANDREWS Stanley
WALKER Walter
BACON Irving
GREIG Robert
BLAKE Gladys
BURKE James
CHANDLER Eddy
FLAVIN James
VARVALLE Pearl
CURTIS Dick
STANLEY Edwin
KEANE Ed
EARLE Edward
IRWIN Boyd
WEST Pat
SHANNON Frank
HAMILTON John
TREADWELL Laura
RANKIN Doris
PLOWRIGHT Hilda
FOULGER Byron
PAYSON Blanche
DAVIS Lew
DORR Lester
ARNOLD William
GARDNER Jack
FARLEY Jim
FETHERSTON Eddie
FLOWERS Bess
CURTIS Beatrice
BLINN Beatrice
WADE Bess
MAC KENZIE Eva
VERNON Dorothy
MARSHALL Tina
FARRINGTON Betty
PEIL Edward
INCE John
DAVIES Howard
BRINLEY Charles
PEARCE George C.
RANDOLPH Ed
TYRRELL John
HEARN Edward
PHELPS Lee
MILLICAN James
WISER Bud
GRANT Jack
DENT Vernon
DUPREE Roland
BABB Dorothy
GEIL Joe
BROWNE Gloria
THOMAS Patty
WOLFSTONE Will
CORNWALL Ann
ECKHARDT Oliver
DICKINSON Homer
KING Lew
MAC CULLOUGH Ralph
KEATING Alice
CRAIG Nell
ROY Nell
WHEAT Larry
HAMILTON Chuck
ANDERSON Eugene (junior)
HENDRIAN Dutch
SEMELS Harry
MILLS Frank
SCHINDELL Cy
D'ALBROOK Sidney
MAC MURPHY Charles
GUARD Kit
KORTMAN Bob
KING Lou
COPELAND Nick
SHERWOOD Clarence L.
WOLOSHIN Alex
DUDLEY Florence
LANAHAN Kitty
SHIELDS Ernest
WEBER Gertrude
DESLYS Kay
TALENT Jane
O'DELL Georgia
RUSH Dick
HOLLINGSWORTH Harry
ADAMSON James
FRENCH Dick
GRIFFIN Carlton
TAYLOR Carlie
SIDNEY Bruce
MURRAY Arthur
STAFFORD Harry
BAILEY Harry A.
PARKER Fred
STARKEY Bert
RAYMOND Frances
LE SAINT Stella
JOHNSTONE Belle S.
BERNARD Joseph E.
RONN Gale
MANN Margaret
LALLY William
BORDEAUX Joe
GRAVES Jesse
MORGAN Clive
FORD Sterrett
TRAVERS Victor
NOWELL Wedgwood
THEBY Rosemary
OAKLAND Dagmar
FOWLER Almeda
RHODES Hilda
ROTOLO Mario
MITCHELL Bruce
DILL Bill (2)
AUSTIN Frank
Résumé

Le fils d'un puissant industriel cupide et impitoyable est amoureux de sa secrétaire qui vit avec les siens dans une sympathique communauté de tendresse et d'affection. Le travail y prend des allures de jeu, la vie quotidienne des airs de fête dans une débordante ambiance de rires et de nonchalance. La rencontre de ces deux mondes va provoquer bien du remue-ménage dans les coeurs...

>>> Nous avons l'assurance de tenir là un inoubliable chef-d'oeuvre de la comédie !

Bibliographie
- Cinéma numéro 379
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Pour Vous numéro 521
- La Revue du Cinéma numéro 422
- Positif numéros 317/318
- Les Inrockuptibles numéro 111
- Cinéma numéro 379
Critiques (Public)
"L'argent ne fait pas le bonheur" ca va, on a compris. Capra s'est mis en tête d'illustrer cette morale hautement originale. Et les bons sentiments, il en fait tellement que çà en devient caricatural. Surtout avec ce pauvre James Stewart, qui a vraiment l'air d'un débile mental, ballotté comme une girouette. Capra n'est même pas de bonne foi : lorsque le grand-père Vanderhof, qui avait auparavant promis son aide à ses voisins menacés d'expulsion (seule sa résistance leur permet de rester), lorsque Vanderhof, donc, prend la décision de vendre et est même le premier à déménager, Capra évacue cette trahison comme si de rien n'était. Quant au couple de Noirs, le rôle qui leur est dévolu fait plus que friser le racisme : la femme est une bonne-à-tout faire et basta, l'homme se complaît dans la paresse, le farniente et la satisfaction d'être un "assisté" (sic). Seules deux scènes se démarquent par un incontestable brio : celle du restaurant et la visite impromptue des Kirby au domicile des Vanderhof. Le film doit beaucoup aux deux patriarches : Lionel Barrymore (Kirby) et Edward Arnold (Vanderhof). (ELIE ELIE)

19/20 : Vu le dvd en v.o. mars 2008. Rien, d'entrée de jeu, n'indique qu'on va rire autant. Enfin, si on parvient à rester constamment dans l'esprit de Capra, qui est d'offrir une satire de la société américaine de son temps - et plus que jamais du nôtre ! - avec aussi le racisme larvé, tout comme des bons sentiments qui n'en sont pas vraiment, ou en tous cas sont d'office mal pris par la communauté qui n'en peut plus (le réflexe de charité, en cas de pépin quand on est riche, peut révulser). Merveilleux renversement soudain, il choisit définitivement son camp ! Ces "c..." de riches finalement, qui se croyaient tout permis avec leur nom et leurs titres, il les transforme comme une fée le ferait d'un coup de baguette magique. Délectable !... L.Ventriloque