DOCTEUR JEKYLL ET MISTER HYDE - 1920

Titre VF DOCTEUR JEKYLL ET MISTER HYDE
Titre VO Dr. Jekyll and Mr. Hyde
Année de réalisation 1920
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h26
Genre FANTASTIQUE
Notation 17
Date de sortie en France
Thème(s)
Savants fous, médecins déments (Cinéma américain)
Changements d'état, de corps .....
Stevenson (Robert Louis)
Jekyll / Hyde (tous pays confondus)
Poisons (Cinéma américain)
Microscopes
Chefs-d'oeuvre (Fantastique)
Suicide (Cinéma américain)
Milieu médical (Cinéma américain)
Milieu scientifique
Drogue -consommation- (Cinéma américain)
Rêves et cauchemars (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
ROBERTSON John S.
Chef(s) Opérateur(s)
OVERBAUGH Roy F.
Musique
SAUER Rodney
Renseignements complémentaires
Scénario : Clara Beranger
d'apres le roman de Robert Louis
Stevenson .....
Direction artistique : Clark Robinson
et William Cameron Menzies .....
Distribution : Paramount
Produit par Adolph Zucker
Acteurs
BARRYMORE John
MANSFIELD Martha
HURST Brandon
STEVENS George
LANE Charles
NALDI Nita
WOLHEIM Louis
DUNN J. Malcolm
CLOVELLY Cecil
VARESE Edgar
AIKEN Alma
HURLEY Julia
Résumé

Idéaliste et philanthrope médecin londonien, le docteur Henry Jekyll passe bien des heures dans son laboratoire privé à la recherche des éléments constitutifs et déterminants de la spécificité intrinsèque du Bien et du Mal, dans l'idée de pouvoir ainsi isoler ce dernier de la nature humaine et pourquoi pas l'en éradiquer. Quotidiennement, il se rend aussi à la clinique du quartier pour apporter des soins gratuits aux nombreux indigents de la capitale, ce qui lui laisse finalement très peu de temps et d'espace pour s'occuper de Millicent Carew, sa promise, l'adorable fille d'un collègue. Afin de lui montrer la dualité indivisible entre la pensée et les pulsions, ses collègues l'emmènent dans une animée taverne des bas-fonds, où s'exhibe une ébouriffante danseuse, surnommée miss Gina qui lui laisse de troublantes impressions. Le lendemain, il teste sur sa propre personne, une médication de ses complexes expérimentations et se transforme en un hideux personnage animé par tous les vices et les dérèglements imaginables et possibles. Il décide de prendre en toute discrétion une chambre dans le quartier malfamé de Soho, le temps de réinvestir à nouveau, après quelques heures, son aspect et sa personnalité habituels. Poursuivant régulièrement ses prises de drogue qui provoquent de profonds changements d'état, de plus en plus longs et de plus en plus violents, Jekyll décide de "protéger" sa seconde nature, en demandant à son majordome Poole, de laisser pénétrer dans son laboratoire, le dénommé Edward Hyde, le nom qu'il donne à son inquiétant lugubre personnage...

>>> Une phénoménale interprétation de John Barrymore dépassant en investissement et en folie les (excellentes) compositions ultérieures de Fredric March ou Spencer Tracy, pour une œuvre maîtresse du cinéma fantastique des années 1920...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)