L'ESCLAVE REINE - 1924

Titre VF L'ESCLAVE REINE
Titre VO Die Sklavenkönigin
Autres titre VO Moon of Israel
Année de réalisation 1924
Nationalité Autriche
Durée 1h45
Genre MELODRAME
Notation 12
Date de sortie en France
Thème(s)
Haggard (Henry Rider)
Cinéma autrichien (ORIGINE)
Egypte ancienne
Plaies d'Egypte (Les dix)
Esclavage
Miracles
Mariage (Autres pays)
Chameaux et dromadaires
Arcs, archers et arbalètes
Serpents (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CURTIZ Michael
Chef(s) Opérateur(s)
UCICKY Gustav THEYER Hans Heinz NEKUT Max
Musique
SCHMIDT-GENTNER Willy COLIN Jean-Marie
Renseignements complémentaires
Scénario : Ladislaus Vajda
d'après un roman de H. Rider Haggard .....

Nota : à l'origine, le film durait 2 heures 24 .....
Acteurs
MIGLIAR Adelqui
CORDA Maria
MARCHAL Arlette
ONNO Ferdinand
MARR Hans
BEREGI Oskar (senior)
WEISSE Adolf
HÄUSSERMANN Reinhold
HARYTON Georges
HEYSE Emil
BARONOFF Boris
THIMIG Hans
Résumé

Le peuple des Israéliens se trouve depuis quelques décennies sous le joug des Egyptiens et du pharaon Meremptali qui depuis l'antique cité de Tanis les utilisent comme esclaves pour sans cesse agrandir et compléter la magnificence de l'immémoriale puissance de la dynastie régnante. Son fils Sethi qui doit lui succéder après un mariage avec sa demi-soeur Userti pour respecter de complexes principes de préséance, est fort éloigné de ces contingences de pouvoir et de gouvernance, préférant de loin passer du temps avec le poète Ana qui deviendra un amical et fidèle confident. Un jour, notre monarque prend la défense d'une jeune Juive prénommée Merapi en butte à la brutalité d'un libidineux garde égyptien. Elle saura le remercier de son geste providentiel, en le sauvant d'une embuscade au pays de Goshen. Une tendre proximité se met lentement en place fort mal vue par le peuple et les sommités, qui provoquera bientôt la destitution de Sethi et son remplacement comme héritier par un neveu, l'ambitieux et fourbe Amenmeses. Parallèlement, devant l'opposition du pharaon de libérer le peuple juif, Moïse promet au tyran une multitude de malheurs en passe de s'abattre sur son peuple (les 10 plaies d'Egypte) se tenant prêt à servir de guide aux siens, durant leur longue et dangereuse marche vers leurs terres ancestrales...

>>> Fastueuse production en partenariat avec les subsides de la Stoll Film britannique et les studios autrichiens de la Sascha, cette œuvre sans réelle puissance épique ni souffle historique, aura vainement tenté de rivaliser avec le somptueux classique de Cecil B. de Mille "Les dix commandements" réalisé une année auparavant...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)