SANS PEUR ET SANS REPROCHE - 1939

Titre VF SANS PEUR ET SANS REPROCHE
Titre VO You can't cheat an honest man
Année de réalisation 1939
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h16
Genre BURLESQUE
Notation 10
Date de sortie en France
Thème(s)
Parachutisme
Ballons, montgolfières et autres dirigeables...
Cirque (Cinéma américain)
Jumeaux (Cinéma américain)
Travestis(sement) (Cinéma américain)
Eléphants
Crocodiles (tous pays confondus)
Ping-pong (tous pays confondus)
Ventriloques (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CLINE Eddie MARSHALL George
Chef(s) Opérateur(s)
KRASNER Milton
Musique
SKINNER Frank
Renseignements complémentaires
Scénario : James Seymour,
Everett Freeman, Manuel Seff,
Henry Johnson, George Marion (junior),
Lew Lipton et Richard Mack .....
d'après une histoire de Charles Bogle,
alias W.C. Fields .....
Direction musicale : Charles Previn
Distribution : Universal
Acteurs
FIELDS W. C.
BERGEN Edgar
MAC CARTHY Charlie
MOORE Constance
ARLEDGE John
BUSH James
HALL Thurston
FORBES Mary
BROPHY Edward
HOHL Arthur
PRINCESS BABA
ANDERSON Eddie Rochester
DUGGAN Jan
DICKINSON Dick
ADAMS Ernie
ARNOLD Dorothy
DEMOREST Drew
DEL RIO Evelyn
BACON Irving
BROOKS Ralph
CHANDLER Eddy
COLEMAN Charles
RUBE CLIFFORD Jack
CLEMENT Dora
DUNN Eddie
ENGLE Billy
GARDNER Jack
GOODALL Grace
JENKS Frank
INGRAHAM Lloyd
HOFFMAN Otto
HODGSON Leyland
HARRIS Sam
HALE Bobbie
GRAY Jennifer
JENKS Si
KENNY Jack
OFFERMAN George (junior)
O'CONNOR Frank
MURPHY Charles B.
MUNSON Byron
KING Joe
LEBEDEFF Ivan
LEOPOLD Ethelreda
LUCAS Jimmie
MARLOWE Kathryn
MELTON Frank
MORTON James C.
OLIVER David
VAN SICKEL Dale
URECAL Minerva
OVEY George
THOMAS Edward
TETLEY Walter
TERRY Don
TAYLOR Ferris
SUTTON Grady
SANFORD Ralph
PHELPS Lee
YORK Duke
YEOMAN Art
WORTH Bill
WOLFE Bill
WATSON Delmar
WALLACE Beryl
WADE Russell
Résumé

Larson E. Whipsnade a bien des problèmes financiers avec son cirque et perd son temps et son énergie à tenter d'échapper aux forces de police qui veulent lui remettre un commandement de faillite et de mise en vente de son activité. Sa fille Victoria lui rendant visite, se sent fortement attirée vers le sympathique ventriloque du cirque, "the Great Edgar" mais se résoudra à donner sa main à un riche parti, le non moins charmant Roger Bel-Goodie, afin de pouvoir renflouer les caisses paternelles...

>>> Si l'on reste strictement cantonné dans la prestation humoristique du facétieux W.C. Fields, les soixante-seize minutes du film restent supportables. Mais s'il l'on prend en compte (et ce n'est pas vraiment possible de l'éviter) le stupide humour environnant, la médiocrité de certains trucages et la viduité scénaristique de l'ensemble, on ne peut que fuir cette triste pochade, "sans peur et sans reproche"...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)