NEW YORK CONFIDENTIEL - 1955

Titre VF NEW YORK CONFIDENTIEL
Titre VO New York confidential
Autres titres VF OBJECTIF MEURTRES
Année de réalisation 1955
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h28
Genre FILM NOIR
Notation 17
Date de sortie en France 22/07/1955
Thème(s)
Films noirs ( Cinéma américain)
Chefs-d'oeuvre (Films noirs américains)
Jeux (cartes)
Hôtels (Cinéma américain)
Ascenseurs et monte-charges
Suicide (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
ROUSE Russell
Chef(s) Opérateur(s)
FITZGERALD Eddie
Musique
MULLENDORE Joseph
Renseignements complémentaires
Scénario : Clarence Greene
et Russell Rouse .....
d'après le livre de Jack Lait
et Lee Mortimer .....

Visa d'exploitation : 16 811
Acteurs
CRAWFORD Broderick
CONTE Richard
MAXWELL Marilyn
BANCROFT Anne
NAISH J. Carroll
STEVENS Onslow
KELLEY Barry
MAZURKI Mike
LOVSKY Celia
HEYES Herbert
GERAY Steven
PHILLIPS William Bill
KULKY Henry
PAIVA Nestor
VITALE Joseph
MILLETAIRE Carl
FORREST William
KEITH Ian
EVANS Charles
SIMPSON Mickey
POWERS Tom
BREMEN Lennie
DOUCETTE John
FERGUSON Frank
LANDIN Hope
BONANOVA Fortunio
KERR Don
ABBAS Abdullah
TRENT Lee
BALDWIN Bill
CLANTON Ralph
DADISMAN Gloria
DE NORMAND George
GORDON Roy
GRANGER Dorothy
HAINES Robert
HARRIS Sam
HARVEY Don C.
HECHT Ted
KENNEY Jack
KEYS Robert
KIRKPATRICK Jess
MAC VEY Tyler
MEREDITH Charles
MONTGOMERY Ralph
MORSE Robin
MYLES Meg
O'BRIEN William H.
PLOSKI Joe
REED Marshall
RICHARDS Frank
ROSS Michael
STONE George E.
Résumé

Ponte incontesté de la pègre new-yorkaise, Charlie Lupo demande à son homologue de Chicago, de lui prêter un tueur pour liquider un certain Androtti, homme de main insubordonné qui avait pris quelques malencontreuses et gênantes initiatives. On lui dépêche le dénommé Nick Magellan qui s'exécute avec efficacité et célérité au point de devenir le garde-du-corps personnel de son puissant commanditaire. Ce dernier, veuf guère inconsolé, fort lié à sa vieille mère qu'il chérit énormément, est père d'une dynamique et fort irascible jeune fille qui aimerait quitter ce milieu violent et pourri où tout s'achète et se vend, même et surtout les relations et les situations. Lorsqu'une lucrative affaire de transport de pétrole échoue, à cause de la trahison d'un membre de la sphère décisionnelle de l'ensemble des syndicats du crime, un vote unanime homologue l'élimination du traître. Trois tueurs sont chargés de la sale besogne qu'ils exécutent, mais laissant stupidement quelques indices pouvant mener jusqu'à Lupo et mettre en danger toute l'organisation. C'est Nick qui est à nouveau chargé d'éradiquer le maladroit trio pour éviter toute propagation des éléments compromettants, surtout qu'un puissant comité anti-criminalité vient d'être constitué sous l'égide du redoutable juge Kincaid, diligenté par d'incorruptibles policiers du FBI. Notre homme de confiance parvient à éliminer deux des protagonistes alors que le troisième a trouvé refuge dans le milieu judiciaire, tout disposé à parler contre une certaine forme d'immunité...

>>> Beaucoup moins connue et encensée que "La femme à abattre" de Raoul Walsh, cette étonnante production de la Warner Bros a pourtant largement notre préférence, avec son implacable scénario tordu à souhait, un impérial Richard Conte d'une admirable sobriété dans son altière interprétation et une fulgurante Anne Bancroft dans le débordement foudroyant et primesautier de son personnage...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Avant-Scène numéro 601
- Index de la Cinématographie 1956
Critiques (Public)