LA VILLA - 2017

Titre VF LA VILLA
Titre VO
Année de réalisation 2017
Nationalité France
Durée 1h47
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France 29/11/2017
Thème(s)
Taxis (Cinéma français)
Moto(cyclettes) et autres scooters (Cinéma français)
Suicide (Cinéma français)
Pêche et pêcheurs (Cinéma français)
Noël et Réveillon (Cinéma français)
Lièvres et lapins
Bateaux de pêche
Emigration et immigration (Cinéma français)
Echo (tous pays confondus)
Enfance (Cinéma français)
Ours en peluche (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
GUEDIGUIAN Robert
Chef(s) Opérateur(s)
MILON Pierre
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Robert Guédiguian
et Serge Valletti .....
Distribution : Diaphana Distribution

Visa d'exploitation : 145 288

Nota : avec un extrait du film : "Ki lo sa ?" du même réalisateur .....
Acteurs
ASCARIDE Ariane
DARROUSSIN Jean-Pierre
MEYLAN Gérard
BOUDET Jacques
DEMOUSTIER Anaïs
STEVENIN Robinson
TREGOUËT Yann
MNICH Geneviève
ULYSSE Fred
KOMA Dioucounda
Résumé

Souvent des événements dramatiques font que des membres d'une même famille se retrouvent après des années d'éloignement que les aléas de l'existence avaient lentement mises en place et en habitude, avec le temps, solidifiées dans une fausse amnésie affective. C'est effectivement une subite attaque cardiaque, après une bouffée de cigarette surnuméraire, qui a fait basculer le vieux Maurice dans un glaçant état catatonique et faire se retrouver au bercail ses trois enfants, Armand, Joseph et Angèle. Pour le premier, gérant du petit restaurant local que tenait déjà son père, la présence était tangible et quotidienne. Pour Joseph, enseignant à la retraite, toujours tiraillé par des velléités d'écriture, sa venue, accompagné d'une petite amie trentenaire, prénommée Bérangère, était évidente et attendue. Seule l'arrivée d'Angèle, la frangine du fraternel trio, actrice de théâtre et de cinéma semblait incertaine et problématique, conséquence d'un drame familial qui s'est déroulé dans la calanque, vingt ans auparavant, et dont elle a toujours rendu responsable son père. Des retrouvailles chaleureuses et désenchantées à la fois, avec l'âge et les désillusions qui s'installent et la générosité qui s'étiole face au monde de l'argent, du profit, de la spéculation. Mais lorsque trois enfants émigrés, échoués sur une plage proche, croisent le chemin vacillant de nos personnages toujours en éveil et en révolte face aux contingences d'un monde égoïste, l'empathie, la solidarité ne resteront pas de vains mots désincarnés.

>>> Sur la thématique consensuelle et fédérative des retrouvailles, avec comme clé de voûte, une spacieuse maison construite dans un esprit communautaire et libertaire par l'ensemble des protagonistes, Robert Guédiguian nous livre une œuvre-somme qui met en exergue toutes ses notions de convivialité et de fraternité dont le sens et la pratique semblent de plus en plus anachroniques et tristement désuets aujourd'hui...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)