ADORATION - 2019

Titre VF ADORATION
Titre VO
Année de réalisation 2019
Nationalité Belgique / France
Durée 1h38
Genre DRAME
Notation 12
Date de sortie en France 22/01/2020
Thème(s)
Road-movies (Cinéma belge)
Schizophrénie (tous pays confondus)
Adolescence (Cinéma belge)
Trains et gares (Cinéma belge)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Cinéma belge (ORIGINE)
Réalisateur(s)
DU WELZ Fabrice
Chef(s) Opérateur(s)
DACOSSE Manuel
Musique
CAHAY Vincent
Renseignements complémentaires
Scénario : Fabrice du Welz,
Romain Protat et Vincent Tavier .....
Distribution : The Bookmakers / Jokers Films
Acteurs
POELVOORDE Benoît
LUCAS Laurent
HARDUIN Fantine
GOURVENEC Gwendolyn
VAN DEN BEGIN Peter
VANDERMEERSCH Charlotte
CANGA ANTONIO Martha
COUCHARD Jean-Luc
SNOEK Anaël
FUNTEK Sandor
RUTTEN Renaud
GIORIA Thomas
NISSE Pierre
BRICHESE Pierre
Résumé

Jeune adolescent à peine sorti de l'enfance, Paul a bien du bonheur dans son quotidien folâtre et solitaire au sein d'un immense parc verdoyant qui entoure une clinique psychiatrique où travaille sa mère comme femme de ménage. Le gamin découvre au fil de ses pérégrinations dans le vaste bâtiment aux moult étages, une jeune fille âgée d'une quinzaine d'années, en traitement, prénommée Gloria, avec laquelle il sympathise immédiatement, acceptant même de l'accompagner dans ses tenaces projets d'une fugue en préparation. Une nuit, surpris en plein conciliabule par l'infirmière en chef, cette dernière est précipitée dans les escaliers, ne laissant plus aux deux jouvenceaux que la solution d'une fuite éperdue à travers la forêt, pour tenter de rejoindre un improbable grand-père de la jeune fille habitant à des centaines de kilomètres. Commence un fastidieux et complice road-movie, à travers monts et vaux, en train, en cachette et barque dérobée liés dans une intense proximité fusionnelle, exacerbée par quelques crises paranoïaques de la demoiselle, souvent aussi déclenchées par la rencontre inopinée avec des inconnus souvent d'un secours indéniable et gracieux...

>>> Deux jeunes acteurs époustouflants de véracité et de conviction, un environnement naturel d'une évidente présence, une histoire bienvenue et prenante visionnée au 12e Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. Mais de là à comparer l'œuvre présente, pour certains épisodes, à "LA NUIT DU CHASSEUR" comme s'est targué le réalisateur, relève d'un narcissisme maladif ou d'un dérapage de langage malheureux...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)