DO THE RIGHT THING - 1989

Titre VF DO THE RIGHT THING
Titre VO Do the right thing
Année de réalisation 1989
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h59
Genre DRAME
Notation 17
Date de sortie en France 14/06/1989
Thème(s)
Racisme (Cinéma américain)
Bégaiement (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
LEE Spike
Chef(s) Opérateur(s)
DICKERSON Ernest R.
Musique
LEE Bill
Renseignements complémentaires
Scénario et production : Spike Lee
Distribution : UIP

Visa d'exploitation : 70 716
Acteurs
AIELLO Danny
DAVIS Ossie
DEE Ruby
EDSON Richard
LEE Joie
ESPOSITO Giancarlo
SAVAGE John
TURTURRO John
BENJAMIN Paul
FAISON Frankie
HARRIS Robin
SANDOVAL Miguel
LEE Spike
NUNN Bill
PEREZ Rosie
JACKSON Samuel L.
AIELLO Rick
GUENVEUR SMITH Roger
WELLS Tico
LAWRENCE Martin
WHITE Steve
THOMAS Leonard
RIVERS Christa
VINCENT Frank
RAMOS Luis
HABERSHAM Richard
MAC GEE Gwen
PARK Steve
YANG Ginny
PARK Sherwin
ELLIOTT Shawn
OSORIO Diva
DELANEY Chris
RAMIREZ Angel
RAMOS Sixto
VASQUEZ Nelson
NAGLE Joel
TOULSON Travell lee
WEINBERG David E.
BROWN Yattee
BRUNSON Mecca
STAINBACK Shawn
WALLACE Soquana
SMITH Eddie "bo"
GORHAM Mel
MARCUS Dominic
FRITH Gary
PASTORE Garry
Résumé

Dans le bigarré quartier de Bedford Stuyvesant à Brooklyn (New York City), une écrasante canicule cantonne les gens et les lieux dans une torpeur suffocante. C'est la journée la plus chaude de l'année. L'insupportable et pesante chaleur, loin d'apaiser les individus, va exacerber la tension raciale et la rendre encore plus explosive. Sal, le tenancier d'une pizzeria, Mookie, son livreur, Da Mayor, un sympathique poivrot, Mother Sister, une prédicatrice et Buggin Out, un activiste politique, n'oublieront pas de si tôt, cette "journée particulière". Nous non plus !

>>> Une des meilleures œuvres du réalisateur, parmi les plus notables de l'année 1989.

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinéma numéro 458
- La Revue du Cinéma numéro 451
- Saison Cinématographique 1989
- Positif numéros 341/342 et 495
- Positif H.S. mai 2007

Critiques (Public)
Un cinéma de combat, sans ambages. Et Spike Lee a tout à fait raison. Lorsque l'on sait que depuis des décennies (des Marx Brothers à Woody Allen), les Noirs sont les grands oubliés du cinéma américain, lorsque l'on sait que la condition des Noirs a subi un "set-back" durant l'ère Reagan qui équivaut à un retour à la situation des années 6O (les coupes budgétaires sur l'enseignement, etc.. touchent d'abord les plus défavorisés, donc les Noirs), lorsque l'on sait que les Noirs continuent à jouer les dindons de la farce du mythe USA, on se dit qu'il faut que les choses soit dites plus brutalement, que quelqu'un frappe du poing sur la table. (ELIE ELIE) "Boycott Michael Jackson"

Coté face, le portrait tonique d'un coin de quartier new-yorkais, plus patchwork que melting-pot, haut en couleurs, jeune, bruyant, funky, esprit-BD, bref : hyper sympa. Coté face, coté farce. Coté pile, on ne comprend plus. Tous ces personnages que l'on trouvait sympathiques et drôles explosent dans un appel à la haine raciale d'autant plus inacceptable qu'il est justement conduit par le personnage interprété par le réalisateur. On est en pleine guerre de libération Black Panthers et Malcolm X. Ca craint ! (Olga von Clap)

Tout simplement le meilleur film de 89 voire de la décennie ..... Tout y est : dialogues en béton, prises de vue originales, mise en scène impeccable, musique explosive, merci Spike Lee de nous offrir du vrai cinéma, celui qui dérange, celui qui laisse des marques au fond des esprits ...

« Do the right thing » est un bon film, fort poignant et c'est enfin un cinéma d'idées .... des tas de gens vont hurler qu'ils se sentent "dérangés", que voilà du militantisme tel qu'on n'en voyait plus .... Je ne peux m'empêcher pourtant de trouver que le film réveille plus de vieilles douleurs inutilement qu'il n'apporte de réelles solutions. Le nihilisme développé par Spike Lee dans la seconde moitié est désespérant pour tous les publics, un peu à la manière de "Dernière sortie pour Brooklyn" et attise avec entrain les braises de la violence.