BLUE STEEL - 1989

Titre VF BLUE STEEL
Titre VO Blue steel
Année de réalisation 1989
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h40
Genre POLICIER
Notation 8
Date de sortie en France
Thème(s)
Tueurs psychopathes (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
BIGELOW Kathryn
Chef(s) Opérateur(s)
MOKRI Amir
Musique
FIEDEL Brad
Renseignements complémentaires
Scenario : Kathryn Bigelow
et Eric Red .....
Produit par Edward R. Pressman
et Oliver Stone .....
Distribution : Forum Distribution
Acteurs
SILVER Ron
CURTIS Jamie Lee
BROWN Clancy
PENA Elizabeth
FLETCHER Louise
BOSCO Philip
DUNN Kevin
JENKINS Richard
FLANAGAN Markus
MARA Mary
HODGE Mike
LYNCH Skipp
STARR Mike
MARSHALL William Jay
WALKER Chris
SIZEMORE Tom
HUBATSEK Andrew
ILKU David
JAMROG Joe
CRAVEN Matt
WELLS Reginald
KEMPF Heidi
DARLING Toni
SHANNON James
DORFF Thomas
WISE William
TOM Lauren
BARRON Doug
SCHNEIDER Carol
CALLENDER L. Peter
GEER Faith
BAKER Becky Ann
GIRARDEAU Frank
SILVESTRI Larry
CAPODICE John
COPPOLA Sam J.
LOGAN Bellina
NIEVES Ralph
CERULLO Al
DEL RIO Michael P.
DRESCHER James
FLANNAGAN Harley
HEWITT Jery
HEWITT Don
BUCOSSI Peter
PAPARAZZO Janet
FARFEL Roy
GIANGIULIO Nick
PICARD Donald
PICARD Connie
CANCI Ursula
AIELLO Danny 3
WRIGHT Tom
WARD Jeff
WATKINS Debbie
ANAGNOS Bill
TACON Gary
Résumé
Megan Turner vient d'etre nommee dans la police new-yorkaise, a sa grande fierte et au desappointement agressif de son pere, un etre brutal qui bat sa femme. Pour sa premiere ronde de nuit, elle est obligee d'abattre un braqueur dont l'arme est recuperee par un temoin de la scene. Cet homme, brillant agent de change, sera tellement marque par la "scene",eprouvant un "raide" et violent plaisir qu'il tentera de retrouver en trucidant d'anonymes quidams au hasard de sa "quete" ..... >>> Thriller pretentieux, irrealiste, repetitif, infantilement freudien ....
Bibliographie
- Saison 1990
- Revue du Cinema numero 460
- Premiere numero 158
- Studio numero 37
- Positif numero 352
- Telerama numeros 2102-2191
- Fiche de Monsieur Cinema
Critiques (Public)
On ne se mefie jamais assez des apparences. L'heroine du film l'ap prend des le debut de l'histoire, et les spectateurs en subiront les consequences a mi-parcours. C'est la que les choses se gatent .... A A A ACar ce "Blue SteAl" avait paru BA A au dBepart de fort solide facture, AA A diabolique et efAicace, mais brusA A quement le scBenario s'embalAe, se A A dBesaxe, coule sous les clichBes et A A sous un dBechaCinement de violence Aa A repetition, sur les traces sanglan tes d'un Peckinpah des mauvais jours. Ca derape plutot salement. Quel gachis ! (D.W.Graphite)
C'EST UN FILM NUL ... MAIS QU'EST CE QUE JAMIE EST BELLE ... MEME FRINGUEE EN MEC ! BYE