TREIZE RUE MADELEINE - 1946

Titre VF TREIZE RUE MADELEINE
Titre VO 13 rue Madeleine
Année de réalisation 1946
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h35
Genre GUERRE
Notation 15
Date de sortie en France 30/04/1947
Thème(s)
Aéroports et aviation militaire (Cinéma américain)
Morse
Jeux (backgammon, jacquet et moultezim) (tous pays confondus)
Parachutisme
Tortures
Photos et photographes (Cinéma américain)
Voitures (Limousine) (tous pays confondus)
Juke-boxes (tous pays confondus)
La Résistance (et la collaboration) -Seconde Guerre Mondiale- (Autres pays)
Jeux de cartes (réussites et patiences)
Réalisateur(s)
HATHAWAY Henry
Chef(s) Opérateur(s)
BRODINE Norbert
Musique
NEWMAN Alfred
Renseignements complémentaires
Scénario : Sy Bartlett
et John Monks (junior) .....
Direction musicale : David Buttolph
Distribution : 20th Century Fox
Produit par Louis de Rochemont

Visa d'exploitation : 5691

Nota : pour Barry Sullivan, uniquement la voix (narrateur) .....
Acteurs
CAGNEY James
ANNABELLA
CONTE Richard
LATIMORE Frank
ABEL Walter
COOPER Melville
JAFFE Sam
BUTTONS Red
MALDEN Karl
MARSHALL E. G.
LINDER Alfred
ROUSSEAU Marcel
GORDON Richard
YURKA Blanche
HADLEY Reed
RANDOLPH Donald
GREAZA Walter
MAC MAHON Horace
CRAVEN James
VON ZERNECK Peter
LOW Ben
LOWRY Judith
BELANGER Roland
KIRKLAND Alexander
WINTERS Roland
YOUNG Harold
MAC MARROW Sally
SIMANEK Otto
NEAL Coby
DEL VAL Jean
BRANDT Martin
REICHOW Otto
COOPER Edward
CAMPBELL Charles D.
CRAMER Julius
BARDETTE Trevor
BARRIE Leslie
BRUNN Frederic
D'ARNO Albert
FREY Arno
GANG Mario
GOWLAND Peter
MASON Reginald
MENDREK William
MORGAN Bob
NURNEY Fred
ROWLAND Henry
WESSEL Dick
Résumé

Haut dirigeant des Services Secrets alliés (OSS), le major Charles Gibson charge son collègue Bob Sharkey de former un nouveau groupe d'espionnage qui devra être opérationnel dans quelques mois, avec comme objectif de propager de pernicieux renseignements militaires concernant un imminent (faux) débarquement en Hollande. Parmi les nouvelles recrues s'est infiltré un redoutable espion allemand, un certain Kuncel, haut gradé teuton qui sous le pseudonyme de Bill O'Connell compte glaner discrètement le maximum d'informations sur les agissements militaires prévues sur le territoire français. Lors d'une délicate intervention parachutée dans l'hexagone, en compagnie d'une opératrice radio et du dénommé Lassiter, il élimine ce dernier devenu encombrant, obligeant Sharkey de poursuivre la mission initiale, consistant à récupérer coûte que coûte le dénommé Duclois, un ingénieur collaborant avec les occupants nazis pour la prompte installation des fameuses fusées V2 sur la côte normande. Avec l'aide de la Résistance locale, l'entreprise réussit parfaitement mais Sharkey, en retardant l'arrivée des forces allemandes, sera arrêté et emmener au siège de la Gestapo à Le Havre pour un interrogatoire musclé. Afin d'éviter la possible divulgation d'informations sur le prochain débarquement, les bombardiers alliés vont anéantir le quartier général teuton, sacrifiant la vie de leur collègue prisonnier, sans cesse questionné sous la torture, sur les plans de l'opération Overlord...

>>> Une efficace réalisation, d'une pertinente richesse documentaire toujours présente qui donne à l'œuvre un réel cachet d'authenticité, avec une kyrielle d'acteurs convaincants et une dramaturgie d'une intensité certaine et constante...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- L'Ecran Français numéro 97
- Mon Film numéro 63
- Cinéma numéro 337
- Saison Cinématographique 1945/47

Critiques (Public)