MAUVAIS SANG - 1986

Titre VF MAUVAIS SANG
Titre VO
Année de réalisation 1986
Nationalité France
Durée 2h05
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France 26/11/1986
Thème(s)
Prix Louis Delluc
Parachutisme
Pickpockets (tous pays confondus)
Ventriloques (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CARAX Leos
Chef(s) Opérateur(s)
ESCOFFIER Jean-Yves
Musique
BRITTEN Benjamin
Renseignements complémentaires
Scénario : Leos Carax
Chansons : Serge Reggiani,
David Bowie et Charles Aznavour ....
Distribution : AAA

Visa d'exploitation : 60 784

Nota :

- Prix Louis Delluc 1986

- La version télévisée a légèrement été remaniée par le metteur en scène .....
Acteurs
LAVANT Denis
BINOCHE Juliette
PICCOLI Michel
MEYER Hans
DELPY Julie
BROOKS Carroll
PRATT Hugo
REGGIANI Serge
PERRIER Mireille
ZUCCA Jérôme
SCHMITT Charles
FRETUN Philippe
BROWN Ralph (2)
NEGRET François
HANDFORD Paul
SCHMIDT Charles
PECKRE Thomas
CARAX Leos
VASBERG Eric
BURGOS Christine
Résumé

Alex, le fils d'un malfrat, probablement exécuté par "l'Américaine", une redoutable chef de gang, est amoureux de Lise. Sa rencontre avec Anna (Binoche) qui vit avec Marc (Piccoli) sera le début d'un passionnel sentiment réciproque. Il va accepter un difficile et dangereux contrat : voler dans un inexpugnable laboratoire secret, le fameux virus qui guérit "les gens qui font l'amour sans amour" ...

>>> Une merveilleuse petite histoire d'amour fou sur fond de polar, respectant mais aussi dépassant les codes et les schémas du genre, pour donner une oeuvre hautement élaborée d'une langoureuse émotion où les acteurs se donnent à cœur-joie...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cahiers du Cinéma numéros 389,390,679
- Cinéma numéro 378
- Cinématographe numéro 125
- Positif numéros 311 et 568
- Saison Cinématographique 1987
- Jeune Cinéma numéros 186 et 335
- La Revue du Cinéma numéros 422 et 435


Critiques (Public)
Quelle merveilleuse petite oeuvre entre tendresse totale, rêverie incertaine, réalisme cruel ... demain le sida ... mais le romantisme des corps à coeurs ne succombera pas. NOUNOURS

« Mauvais sang » ou l'envol. L'amour du cinéma, l'amour du cinéma muet, des grands visages blafards avec voix off et la beauté en 35 mm. L'envol des travellings, la fulgurance du plan. La nécessité de dire l'amour vite, mais qui dure toujours. Au-delà du cinéma, l'émotion pure... noter des silences, des nuits, écrire des vertiges, noter l'inexprimable... « Mauvais sang » ou Leos Carax, anagramme de son vrai nom Alex Dupont... la vitesse, l'envol, l'apesanteur et aussi la chute... la beauté... la magie et enfin la poésie... CEDRIC WALTER