LADYHAWKE LA FEMME DE LA NUIT - 1984

Titre VF LADYHAWKE LA FEMME DE LA NUIT
Titre VO Ladyhawke
Année de réalisation 1984
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h55
Genre FANTASTIQUE
Notation 15
Date de sortie en France 27/03/1985
Thème(s)
Loups
Pickpockets (tous pays confondus)
Sorcellerie (Cinéma américain)
Moyen-Age (Cinéma américain)
Métamorphoses
Magiciens et prestidigitateurs (Cinéma américain)
Eclipses
Piège à ours (tous pays confondus)
Faucons (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
DONNER Richard
Chef(s) Opérateur(s)
STORARO Vittorio
Musique
POWELL Andrew (2)
Renseignements complémentaires
Scénario : Michael Thomas,
David Webb Peoples, Tom Mankiewicz
et Edward Khamara .....
d'après une histoire de ce dernier
Distribution : 20th Century Fox

Visa d'exploitation : 60 082
Acteurs
BRODERICK Matthew
HAUER Rutger
PFEIFFER Michelle
WOOD John
MAC KERN Leo
HUTCHISON Ken
MOLINA Alfred
PRETE Giancarlo
LODDI Loris
SERRA Alessandro
BORROMEL Charles
SARCHIELLI Massimo
VENANTINI Venantino
PAPETTI Nicolina
KASE Russell
SNEGOFF Gregory
HUDSON Don
RUSSO Gaetano
DAND Rod
HOROWITZO Stefano
TUERPE Paul
O'BRIEN Valerie
CECCHI Nana
BERESFORD Marcus
DANA Rod
Résumé

Le chevalier Etienne de Navarre, accompagné de Philippe, un jeune voleur échappé de l'inexpugnable citadelle d'Aquila, tient absolument à pénétrer dans la forteresse pour se venger de l'évêque des lieux. En effet, ce dernier, convoitant la promise du preux chevalier, la belle Isabeau d'Anjou, a lancé une étrange et pénible malédiction sur le couple : elle est transformée en faucon, le jour, il devient loup, la nuit...

>>> Romantisme, passion et magie au Moyen-Age pour un film d'ambiance et d'époque bien reconstitué, d'une originalité certaine et prenante...

Bibliographie

- Fiche de Monsieur Cinéma
- Ecran Fantastique numéros 55, 56, 57 et 65
- Positif numéros 293/294
- Saison Cinématographique 1985
- Jeune Cinéma numéro 167
- La Revue du Cinéma numéro 404
- Cinéma numéro 316

Critiques (Public)
Vous aimez les loups, vous aimez les rapaces, vous avez un fond de romantisme, les beaux paysages vous attirent une pointe de surréalisme ne vous déplait pas...alors vous aimerez ce très beau film, tous ces ingrédients y sont admirablement bien mélangés et dosés, et en plus, tout finit bien...