LA SEPTIEME VICTIME - 1943

Titre VF LA SEPTIEME VICTIME
Titre VO The seventh victim
Année de réalisation 1943
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h11
Genre DRAME
Notation 13
Date de sortie en France 25/08/1971
Thème(s)
Sectes
Le diable et ses démons (Cinéma américain)
Métro (Cinéma américain)
Poisons (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
ROBSON Mark
Chef(s) Opérateur(s)
MUSURACA Nicholas
Musique
WEBB Roy
Renseignements complémentaires
Scénario : De Witt Bodeen
et Charles O'Neal .....
Direction musicale : Constantin Bakaleinikoff .....
Distribution : RKO
Produit par Val Lewton

Visa d'exploitation : 38 210
Acteurs
BROOKS Jean
CONWAY Tom
JEWELL Isabel
HUNTER Kim
BRENT Evelyn
GAGE Erford
BARD Ben
BEAUMONT Hugh
MILANI Chef
SYLVA Marguerita
BARCLAY Joan
BRILL Patti
BROWN Wally
CHALIAPIN Feodor (junior)
CHAMBERS Wheaton
CONRAD Edith
CRIPPS Kernan
DAVIES Richard
DUNN Lorna
ELLIOTT Edythe
GEARY Bud
HALE Barbara
HALLIGAN William
HALSEY Mary
INGRAHAM Lloyd
JONES Tiny
KIBBEE Milton
KUZNETZOFF Adia
LUBIN Lou
MARCH Eve
MITCHELL Howard M.
MOSNER Marianne
NASH Patsy
NESMITH Ottola
NEWTON Mary
NILSSON Norma Jean
O'MALLEY Eileen
PHILLIPS Charles
RING Cyril
ROADMAN Betty
ROBINSON Dewey
RUSSELL Elizabeth
SELBY Sarah
SHADE Jamesson
SUMMERS Ann
THOMAS Edward
Résumé

Pensionnaire dans un internat, Mary Gibson apprend par la directrice des lieux que depuis quelques mois, son hébergement et sa formation ne sont plus assurés par sa grande soeur Jacqueline, dont plus personne n'a de nouvelles, depuis quelques temps. Elle décide de se rendre à New York, dans le quartier de Greenwich Village, où se trouvent les locaux d'une entreprise de cosmétiques dont sa frangine était récemment la responsable. Ce sera le début d'une sombre aventure fort mystérieuse et dangereuse où elle finira par apprendre que Jacqueline a été sous l'emprise d'une secte sataniste, les "Palladistes" et qu'elle a tenté de s'en échapper grâce aux bons d'un psychiatre...

>>> Un magnifique noir et blanc qui fascine et envoûte pour une histoire trop "incertaine", aux personnages souvent passablement imprécis, certainement à cause de maintes coupes opérées au montage, et dont l'épine dorsale narrative s'étiole au fur et à mesure de l'avancée d'une intrigue quelquefois chancelante...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)