UNE NUIT A L'OPERA - 1935

Titre VF UNE NUIT A L'OPERA
Titre VO A night at the opera
Année de réalisation 1935
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h34
Genre BURLESQUE
Notation 16
Date de sortie en France 20/05/1936
Thème(s)
Manucurie et manucures (tous pays confondus)
Bateaux de croisière (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
WOOD Sam
Chef(s) Opérateur(s)
GERSTAD Merritt B.
Musique
STOTHART Herbert
Renseignements complémentaires
Scénario : George S. Kaufman
et Morris Ryskind .....
d'après le récit de James Kevin Mac Guinness
Décors : Cedric Gibbons
Distribution : MGM
Production : Irving Thalberg

Visa d'exploitation : 3735
Acteurs
MARX Groucho
MARX Chico
MARX Harpo
CARLISLE Kitty
JONES Allan
DUMONT Margaret
RUMAN Sig
WOOLF KING Walter
O'CONNOR Robert Emmett
KEANE Ed
SMALLEY Phillips
HOYOS Rodolfo
ALLEN Harry
BAGGOT King
BELL Marion
BENNETT Edna
BLYSTONE Stanley
BRIDGE Al
BRIDGE Loie
BRIDGES Lorraine
CORRADO Gino
CURCI Gennaro
DANE Olga
DAYS Bill
EATON Jay
FLOWERS Bess
FRIES Otto
GEARY Bud
GILBERT Billy
GOULD William
GUHL George
HALE Jonathan
HAMILTON Chuck
HART Eddie
HENDRIAN Dutch
HOOBYAR Luther
IRVING George
JACKSON Selmer
LEE Gwen
LIPSON Jack Tiny
MACK Wilbur
MALATESTA Fred
MANDY Jerry
MARTELL Alphonse
MORTIMER Edmund
O'BRIEN William H.
PALANGE Inez
PAYTON Claude
POLLARD Alexander
PRATT Purnell
PRICE Hal
RITA
SEDAN Rolfe
SELBIE Evelyn
TYLER Harry
VANDERVEER Elinor
WHITE Leo
YACONELLI Frank
Résumé

Otis B.Driftwood (Groucho Marx) est parvenu à convaincre la richissime Mrs Claypool d'investir la fabuleuse somme de deux cent mille dollars dans l'Opéra. Cette dernière engage le dénommé Ricardo Baroni, un excellent ténor encore inconnu alors que le directeur de l'institut musical a des visés sur le prétention Rodolph Lasspari. Toute cette joyeuse bande va se retrouver sur un paquebot en partance pour New York...

>>> Le film des Marx Brothers aux 175 gags qui fut un étonnant succès public !

Bibliographie
- Contreplongée (octobre 1989)
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Fiche Télérama numéro 615
- Saison Cinématographique 1958
- Revue du Cinéma numéros 247-449
Critiques (Public)
Deux séquences se détachent nettement : celle de la cabine surpeuplée et l'interprétation chahutée du Trouvère. A part cela, les Marx (sans Zeppo, pour la première fois, je crois) sont toujours aussi "impossibles", même si ce film n'est pas leur meilleur. Mais il semblerait que cette NUIT A L'OPERA soit leur premier film avec la MGM, où le légendaire Irving Thalberg imposa aux Marx un nouveau rythme certainement moins heureux que celui qu'ils avaient adopté avec la Paramount, pour leurs films precédents (et où, d'ailleurs Zeppo était encore de la partie, même s'il est de notoriété cinéphilique qu'il était le moins détonnant des quatre).  (ELIE ELIE)