LES MILLE ET UNE NUITS - 1973

Titre VF LES MILLE ET UNE NUITS
Titre VO Il fiore delle mille e una notte
Année de réalisation 1973
Nationalité Italie / France
Durée 2h30
Genre EROTIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 14/08/1974
Thème(s)
Films érotiques ou pornographiques (Cinéma italien)
Contes orientaux
Cinéma italien (ORIGINE)
Crucifixion (tous pays confondus)
Jeux (dominos)
Réalisateur(s)
PASOLINI Pier Paolo
Chef(s) Opérateur(s)
RUZZOLINI Giuseppe
Musique
MORRICONE Ennio
Renseignements complémentaires
Scénario : Pier Paolo Pasolini
Produit par Alberto Grimaldi
Distribution : Artistes Associés

Visa d'exploitation : 41 120

Nota :

- Prix Spécial du Jury - Cannes 1974 .....
Acteurs
DAVOLI Ninetto
MERLI Franco
ROCCHI Luigina
PELLEGRINI Ines
CITTI Franco
BOUCHE Tessa
CLEMENTI Margareth
ARGENTINO Alberto
LETTI Franco
GOVERNALE F.p.
SAPIENZA Salvatore
BIASOLO Zeudi
GRANDI Barbara
GHIDEI Abadit
ALI ZEDI Mohamed
IBRAHIM Adila
GENOVESE Elizabetta
VERDETTI Salvatore
GUERRA Luigi Antonio
ALEGNY Christian
UNIQUEMENT LA VOIX ===>
SAUVION Serge
LECCIA François
DI NAPOLI Marc
SARFATI Maurice
LABUSSIERE Henri
CREMIEUX Henri
MARTEVILLE Pierre
BROUILLARD Pascale
BRUNO Béatrice
Résumé

Une multitude de récits fort chatoyants qui s'emboitent à travers les picaresques aventures du jeune Nur ed Din, follement amoureux de la belle esclave Zunuvrrud, qu'on lui enlève et qu'il cherche désespérément à travers bien des contrées, celles d'Aziz l'Egoïste, envoûté par une femme et qui fait mourir d'amour la délicieuse Aziza, les moult tribulations amoureuses du prince Tagi et de la princesse Dunya...

>>> Erotisme libéré, dépaysement garanti, magie et plaisir constants pour une oeuvre majestueuse souffrant tout de même de sa longueur, d'une durée excessive...

Bibliographie
- Saison Cinématographique 1974
- Revue du Cinéma numéros 267-287-466
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Positif numéros 162-186-198-352
Critiques (Public)
Pour un amateur de fantastique comme je le suis, ce film ne pouvait que décevoir. En effet, Pasolini joue à fond la carte des sensations et de l'éros. L'amateur d'érotisme ne sera pas déçu, lui! Du sexe, on en voit partout et il y en a pour tous les gouts... Passons. Cette oeuvre a le mérite de sortir des contes classiques, et veut mettre en exergue tout un univers de romance, de poésie et de sagesse. Laquelle fait bien défaut, car la plupart des héros, s'il faut les appeler ainsi, en sont totalement dépourvus, surtout les hommes, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur q.... Ce sont véritablement les femmes qui mènent entièrement la trame du film. La trame? Les trames, plutôt, car les récits gigognes sont emboîtés les uns dans les autres sans aucune pitié pour le spectateur. Le réalisateur veut de toute évidence que ce dernier se perde dans cette valse parfumée de paroles enivrantes et poétiques. Encore eut-il fallu le passionner pour l'histoire, et pour cela, rien ne vaut la magie... ou le sexe. Pasolini a préféré le deuxième et moi je préfère encore un bon vieux "Sinbad le marin"... H.G.LEE (J'ai du choquer bien des puristes! J'attends leurs commentaires et leurs vues personnelles avec intérêt...)