FEDORA - 1978

Titre VF FEDORA
Titre VO Fedora
Année de réalisation 1978
Nationalité France / Allemagne
Durée 1h54
Genre DRAME PSYCHOLOGIQUE
Notation 19
Date de sortie en France 13/09/1978
Thème(s)
Milieu du cinéma (Cinéma français)
Hôtels (Cinéma américain)
Trains et gares (Cinéma américain)
Suicide (Cinéma américain)
Iles (Cinéma américain)
Chauffeurs (de maître) (tous pays confondus)
Milieu du cinéma (Cinéma américain)
Handicapés moteurs (Cinéma américain)
Milieu médical (Cinéma américain)
Chirurgie esthétique
Jeux (dés) (tous pays confondus)
Enurésie - Incontinence ( tous pays confondus)
Voitures (Rolls-Royce) (tous pays confondus)
Iles grecques (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
WILDER Billy
Chef(s) Opérateur(s)
FISHER Gerry
Musique
BETTI Henri ROZSA Miklos
Renseignements complémentaires
Scénario : Billy Wilder
et Ial Diamond .....
d'après l'histoire éponyme de Thomas Tryon
Directeur artistique : Alexandre Trauner .....
Chanson : "C'est si bon" de Henri Betti .....
Distribution : UGC

Visa d'exploitation : 49 807

Nota : les rôles de Mary Kelly et Elma Karlowa, furent supprimés au montage .....
Acteurs
HOLDEN William
KELLER Marthe
FERRER José
KNEF Hildegard
ADORF Mario
STERNHAGEN Frances
YORK Michael
FONDA Henry
MAURY Jacques
COLLINS Stephen
FRANCIS Arlene
CUNNINGHAM Bob
JARAY Hans
JOHN Gottfried
KARLOWA Elma
PAPADOPOULOS Panos
KÜNZLER Christoph
MUELLER Christine
SCHWIERS Ellen
MAYNE Ferdy
CAPELL Peter
KELLY Mary
MAC GEE Rex
LEFEVRE-BEL René
BAQUET Maurice
Résumé

Producteur indépendant dans le milieu cinématographique américain, Barry "Dutch" Detweiler, après quelques vaines tentatives par courrier et par téléphone, pour joindre la dénommée Fedora, une adulée star du Septième Art qui vit désormais éloignée des fastes et des paillettes du métier, décide de la rencontrer à Corfou, dans une de ses propriétés insulaires, afin de lui proposer un nouveau scénario susceptible de provoquer un retentissant et fructueux come-back sur grand écran. Après quelques patents échecs pour la joindre, il parvient néanmoins à se faire inviter à la villa Calypso où elle réside en compagnie de la revêche comtesse Sobryanski, de son médecin personnel, l'alcoolique docteur Vando et de son indéfectible dame de compagnie, la rigide miss Balfour. L'entrevue s'avère un fiasco complet et se termine par une remarquée crise de nerfs de l'actrice que son entourage décrit comme instable, psychologiquement maladive, dans l'impossibilité de revenir sur un plateau. De retour à son hôtel, Detweiler s'aperçoit que Fedora a pris la fuite de son étouffant entourage et lui demande de l'aider dans ses malheureuxdéboires...

>>> Un indéniable chef-d'oeuvre du grand Billy Wilder, étonnant film à méandres et à tiroirs, entre vérité et mensonge, apparence et réalité, qui aborde avec bonheur le thème mythique de la star, de l'illusion cinématographique et de la cruelle ambivalence de l'acteur. Eblouissant et divin, une oeuvre enivrante et précieuse qui tisse de secrètes ramifications avec "L'état des choses" de Wim Wenders et bien sûr avec l'époustouflant "Boulevard du crépuscule" du même Billy Wilder et déjà avec l'efficace William Holden...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Avant-Scène numéro 216
- Cinéma numéros 235, 238 et 353
- Fiche de Monsieur Cinéma
- L'Ecran Fantastique numéro 12
- Saison Cinématographique 1979
- Revue du Cinéma numéro 331
- Positif numéros 210 et 224
- Cinématographe numéros 40, 97 et 118
- Ecran numéro 72
- Jeune Cinéma numéro 113
- Libération du 21 août 2013
- Positif numéro 631
Critiques (Public)