AUTANT EN EMPORTE LE VENT - 1939

Titre VF AUTANT EN EMPORTE LE VENT
Titre VO Gone with the wind
Année de réalisation 1939
Nationalité Etats-Unis
Durée 3h42
Genre MELODRAME
Notation 14
Date de sortie en France 20/05/1950
Thème(s)
Hoquet (tous pays confondus)
Guerre de Secession
Oscar du Meilleur Film
Esclavage
Bidonvilles et autres taudis (Cinéma américain)
Dépression (tous pays confondus)
Arc-en-ciel (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CUKOR George FLEMING Victor WOOD Sam
Chef(s) Opérateur(s)
GARMES Lee HALLER Ernest
Musique
AXT William DEUTSCH Adolph FRIEDHOFER Hugo ROEMHELD Heinz
STEINER Max WAXMAN Franz MENDELSSOHN Felix WAGNER Richard
FOSTER Stephen BARNBY Joseph SAWYER Charles C. TUCKER Henry
WOODBURY I. B. DECATUR EMMETT Daniel LAMBERT Louis ROOT George Frederick
WORK Henry Clay BUPP Ann
Renseignements complémentaires
Scénario : Sidney Howard,
Ben Hecht, Jo Swerling, John Van Druten
et David O. Selznick .....
d'après le roman de Margaret Mitchell
Décors : William Cameron Menzies.
Distribution : MGM
Produit par David O. Selnick

Visa d'exploitation : 9770

Première : 15.12.1939 à Atlanta .....

Nota : récompensé par dix oscars :

- Meilleur film
- Meilleure interprétation féminine
- Meilleur second rôle féminin
- Meilleur réalisateur
- Meilleur scénario
- Meilleur montage
- Meilleure photo
- Meilleur directeur artistique
- Meilleurs effets spéciaux
- Meilleure couleur 
Acteurs
HOWARD Leslie
MITCHELL Thomas
GABLE Clark
DE HAVILLAND Olivia
O'NEIL Barbara
RUTHERFORD Ann
KEYES Evelyn
LEIGH Vivien
HOPE CREWS Laura
MUNSON Ona
DAVENPORT Harry
BOND Ward
MAC DANIEL Hattie
JORY Victor
HURST Paul
HICKMAN Howard C.
DARWELL Jane
REEVES George
TYLER Tom
KERRIGAN J. M.
BROOKS Rand
BROWN Everett
MORIN Alberto
ATES Roscoe
JEWELL Isabel
LINDEN Eric
ARLEDGE John
HEYDT Louis Jean
BACON Irving
BAKEWELL William
NYE Carroll
POLK Oscar
MAC QUEEN Butterfly
CRANE Fred
RHETT Alicia
ROBERTS Leona
SHERO Terry
ANDERSON Eddie Rochester
MORAN Jackie
EDWARDS Cliff
CHANDLER Eddy
ELLIOTT Robert
HOWLAND Olin
ANDERSON Mary
WILLIAMS Zack
MARTIN Marcella
PHELPS Lee
HACKATHORNE George
WHITMAN Ernest
MAC CLAIN William
STELLING William
MEEKER George
CLARK Wallis
MORRIS Adrian
CANUTT Yakima
WASHINGTON Blue
KING Cammie
KEMBLE-COOPER Lilian
KUHN Mickey
MURRAY Lee
FINN Lila
ALDEN Eric
TRENT Phillip
CARLSON Gary
WILLIAMS Jack
COGHLAN Frank (junior)
CHAMBERS Shirley
WRAY John
WILKERSON Guy
WHITE Dan
WARREN E. Allyn
TREACY Emerson
SEIDEL Tom
SUMMERS Dirk Wayne
STRANG Harry
STACK William
SEATON Scott
ROGERS Azarene
RIDGEWAY Suzanne
REYNOLDS Marjorie
REYNOLDS Jolane
PHARR Naomi
NEWELL David
MIDDLETON Charles
MANN Margaret
LONERGAN Timothy
KING Emmett C.
KELLY Tom
JENKS Si
JAMES Jerry
HOUGHTON Shepard
HATCHETT Inez
HARDING Evelyn
FAYLEN Frank
FARNSWORTH Richard
ELLIOTT Edythe
DRAKE Joan
DOUGLAS Phyllis
DORR Lester
DAVENPORT Ned
D'AVRIL Yola
CRIPPS Kernan
COSGRAVE Luke
CORRADO Gino
COOK Billy
CARTER Louise
CARPENTER Horace B.
BYERS Ruth
BUSH James
BUFFORD Daisy
BROOKS Ralph
BLUETT Lennie
BARDETTE Trevor
Résumé

Les amours et les désillusions de la jolie Scarlett O'Hara, une jeune fille d'origine sudiste qui va convoler trois fois, perdre deux maris par mort violente, avoir une petite fille, souffrir, pleurer, espérer, désespérer...

>>> Bof, il faut l'avoir vu pour y croire et pourtant, le public marche à chaque fois, paraît-il. On peut se poser bien des questions sur la pérennité d'une oeuvre et son impact à travers les générations. Il faut reconnaître tout de même à cette production d'être "un grand spectacle" mais cinématographiquement parlant, c'est quelconque. Une référence dans l'histoire du cinéma, mais non une date...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinématographe numéro 115
- Cinéma numéros 138, 317, 335, 475, 483
- Ecran numéros 67, 68
- L'Ecran Français numéro 255
- Saisons Cinématographiques 1961, 1968
- Image et Son numéro 229
- Pour Vous numéros 554, 581, 598
- Dossiers Art et Essai numéro 47
Critiques (Public)
Autant en emporte le vent » : difficile de parler de ce film sans se ramasser sur les bras une foule d'opinions contraires. "Merveilleux" balbutient certains avec des larmes dans la voix, "sale produit capitaliste" grognent les autres, l'air revendicatif. Et c'est vrai, vu le succès démesuré qu'il rencontra, qu'il est mal aise de donner sur lui une opinion objective. Mais finalement, 50 ans après sa sortie, que reste t'il? Un scénario larmoyant, mais solide, une réalisation sans réel génie, mais professionnelle, et surtout, une interprétation prodigieuse du couple Vivien Leigh-Clark Gable, qui n'a pas pris une ride. Un film somme toute à revoir avec plaisir. 

Ce que vous dites est fâcheux "Autant en emporte le vent" est un chef-d'oeuvre. Il faut juste le regarder avec ses yeux non pas avec l'envie de critiquer sans cesse. Ce film est plein d'actions sentimentalement parlant, il n'a pas 10 oscars pour rien et votre critique est décevante.   BELLAY AURELIE

C'est un ramassis de merde où l'histoire est "revisionnée" par un écrivain, puis un cinéaste minables (les Noirs sont traités comme des pachas alors qu'en réalité, ils étaient des esclaves; les Nordistes sont montrés comme étant des barbares et les sudistes comme des gens civilisés ..... La critique est parfaite; "Autant en emporte le vent" n'est pas un chef-d'oeuvre, mais un film commercial, pour spectateurs au Q.I. frôlant le zéro ..... Visconti, Cocteau, Bergman et leurs films, eux sont géniaux.