LA DEROBADE - 1979

Titre VF LA DEROBADE
Titre VO
Année de réalisation 1979
Nationalité France
Durée 1h55
Genre DRAME
Notation 10
Date de sortie en France 17/10/1979
Thème(s)
Prostitution (Cinéma français)
Réalisateur(s)
DUVAL Daniel
Chef(s) Opérateur(s)
CENET Michel
Musique
COSMA Vladimir
Renseignements complémentaires
Scénario et dialogues : Christopher Frank
d'après le roman de Jeanne Cordelier .....
Décors : François Chanut
Assistant-réalisateur : Jean-Pierre Vergne
Distribution : Prodis

Visa d'exploitation : 49 986
Acteurs
MIOU-MIOU
SCHNEIDER Maria
DUVAL Daniel
ARESTRUP Niels
BENGUIGUI Jean
ARIEL Brigitte
FERRIERE Martine
PILLET Marie
PORTE Régis
DREYFUS Jean-Claude
BERTO Michel
BREXEL Yvon
CAZASSUS Bernard
DJANIK Henri
DRAY Albert
DONIOL-VALCROZE Jacques
KERNER Guy
MOREL Max
JAY Jean-Claude
FREROT Alain
ADJADJ Marc
ALAVOINE Dominique
ALGUACIL Mireille
ANCONA Solange
BERGERAC Luc
BOTERO Monica
BRISSET Veronique
BROS Betty
BROS Patricia
CARRE Jeanne
CELESTINE France-Lise
CHOUSKA
CHAMPANIER Beatrice
COLAIANNI Françoise
DELANGRE Christian
DELDICK Françoise
DEPEYRRAT Patrick
DERONZIER Roland
DETERRIER Carole
DUCHE Armelle
BENOIT Emilie Marie-Claude
DUCHEZEAU Michel
DUGAY Deddy
DUPRE Suzanne
ESTURGEON Paola
FABRIS Serge
FARGEAS Hughette
FIALA Herbert
GABRIELLI Yves
GOURARY Manuela
GUILLAUD Joëlle
GUIT Gerard
HELARY Murielle
HENRY Catherine
JANSEN Maaike
KACI Nadia
KOJA Marylene
LACLAU Patrice
LARDEUR Gerard
LANDO Katia
LEIRIS Noëlle
MAGIN Ludmilla
MARQUANT Rene
MATHIEU Viviane
MERGAULT Isabelle
MERKLEN Lucifugus
MELKA Gladys
MILLARDET Patricia
NAHYR Maite
MORICHERE Guillemette
NOCELLA Betty
PANNI Maya
PERETTI Caroline
QUENTIN Thérèse
REQUENA Adelina
SACKET Anne
SCHMITT Odile
SIMON Benjamin
STUART Frank
THULLIEZ Michele
TISSOT Christiane
VERDI Maria
VERITE Daniel
VISCOGLIOSI Henri
YVART Marina
ZABIELAK Ania
VOURRON Anne rosa
ABEILLE Jean
SY Brigitte
MANET Alexandra
Résumé

Coup de foudre pour Marie qui a fait la connaissance, dans le bistrot de son père, de Gégé, un séduisant baratineur au charme irrésistible. Mais la passion sera de courte durée et la jeune femme devra rapidement assumer les brutales réalités d'un désamour quotidien. En effet, elle sera obligée de "travailler" pour son homme dans une maison de passe, puis de se prostituer dans la rue...

>>> Hormis une excellente prestation de l'actrice principale, Miou-Miou, le film n'arrive pas toujours à se défaire de quelques clichés insistants et superfétatoires...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cahiers du Cinéma numéro 305
Critiques (Public)