EROTISSIMO - 1968

Titre VF EROTISSIMO
Titre VO
Année de réalisation 1968
Nationalité France
Durée 1H30
Genre COMEDIE
Notation 11
Date de sortie en France 06/06/1969
Thème(s)
Milieu de la publicité (tous pays confondus)
Inspecteur des impôts et autres percepteurs (tous pays confondus)
Golf
Coiffeurs et barbiers ...
Inceste (Cinéma français)
Réalisateur(s)
PIRES Gérard
Chef(s) Opérateur(s)
DANTIGNY Roland RIPERT Jean-Marc GAUDRY Daniel
Musique
POLNAREFF Michel SHELLER William
Renseignements complémentaires
Scénario et dialogues : Nicole de Buron
Adaptation : Gérard Pirès,
Nicole de Buron et Pierre Sisser .....
Assistant-réalisateur : Charles Nemes
Distribution : CCFC

Visa d'exploitation : 35 098
Acteurs
GIRARDOT Annie
YANNE Jean
BLANCHE Francis
MAURIN Dominique
GAINSBOURG Serge
HIGELIN Jacques
VENANTINI Venantino
RUFUS
PEREGO Didi
SCHÜRER Erna
TAEGER Uta
MARTIN Jacques
PREVOST Daniel
CROISILLE Nicole
DESTRADE Sophie
COLPEYN Louisa
PEYSSON Anne-Marie
BOLLAND Denise
LORY France
HERVIALE Jeanne
GRIMBLAT Pierre
BENAYOUN Robert
SEVENO Maurice
DE GIVRAY Claude
SEILER Jacques
BOULOC René
BALUTIN Jacques
CHAPIER Henri
TOPALOFF Patrick
SIMON-BESSY François
BENOIT Robert
ROQUEL Jean
DARBOIS Roland
REICHENBACH François
GABRIELLI Yves
MARTINSSEN LEE Ronald
STREIFF Gerard
BEVER Georges
MAC CARTHY Marie-France
LACOMBE Pouchoune
SIMON-BESSY François
Résumé

Un peu délaissée par Philippe, son râleur de mari, dynamique patron d'une entreprise spécialisée dans les layettes et autres bavettes pour bébés, en butte au contrôle obstiné et fouineur d'un inspecteur des contributions directes, Annie cherche par tous les moyens à devenir une alléchante pin-up pour provoquer à nouveau l'intérêt de son époux. Pour cela, elle est fortement sollicitée par les moult publicités qui côtoient son quotidien, que ce soit par l'intermédiaire de la télévision, des journaux, des panonceaux et autres incitations aux achats frénétiques et compulsifs...

>>> Rien de subversif dans la démarche cinématographique, aucun dénonciation de la société de consommation, reste la bouille inénarrable du regretté Francis Blanche et la fine interprétation de Rufus, dont la présence sur nos écrans se fait rare...

Bibliographie
- Positif numéro 108
Critiques (Public)