QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES - 1972

Titre VF QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES
Titre VO
Année de réalisation 1972
Nationalité France
Durée 1h40
Genre COMEDIE
Notation 12
Date de sortie en France 25/01/1973
Thème(s)
Hippies et autres beatniks .....
Milieu rural (Cinéma français)
Réalisateur(s)
LAUTNER Georges
Chef(s) Opérateur(s)
FELLOUS Maurice
Musique
BACHELET Pierre VARTAN Eddie
Renseignements complémentaires
Scénario : Jean-Marie Poiré
et Georges Lautner .....
d'après le roman de ADG :
"La nuit des grands chiens malades" .....
Distribution : Gaumont

Visa d'exploitation : 39 884
Acteurs
PREBOIST Paul
GALABRU Michel
POUSSE André
PRADAL Bruno
SOUTHWOOD Charles
SAINT-CYR Renée
LEFEBVRE Jean
DANI
MIOU-MIOU
DALBAN Robert
MARSHALL Mike
COURVAL Nathalie
GUYBET Henri
BOUDET Sophie
COGAN Henri
LUISI Jean
WATINE Hervé
COEZ Gabriel
ZIMMERMAN Jean
MOREAU Jean-Jacques
COSTI Jeanne
HAAS Jean
CASTELLI Philippe
HAAS Jean
RIANDREYS Emile
Résumé

Des hippies s'installant à proximité d'un petit village, créent la perturbation dans le milieu rural. L'affaire se complique lorsqu'un crime est commis dans les environs...

>>> Un sympathique petit film commercial qui apporte une tranquille détente par son humour gentillet, l'agréable mélange entre comédie farfelue particulièrement bien gérée et une histoire de gangsters tout droit tirée de la série noire...

Bibliographie
- Télérama numéro 1203
- Cinéma 73 numéro 173
- Image et Son numéro 271
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Un film vraiment charmant. Avec pourtant des acteurs qui ont quelques navets dans leurs filmos, qui là se montrent sous leurs meilleurs jours. Galabru, Lefevre, Guybet, Préboist font montre de leur talent. La preuve qu'un bon réalisateur, un bon scénario, de bons acteurs sont tout à fait utile à la réussite d'un film. Cette histoire de vieille dame (La toujours impeccable Renée Saint-Cyr)aux prises avec des malfrats, qui "instrumentalise" des hippies pour garder son domaine, c'est un des meilleurs films populaires(au sens noble du terme)des années 70. Aglak22