ROCCO ET SES FRERES - 1960

Titre VF ROCCO ET SES FRERES
Titre VO Rocco e sui fratelli
Année de réalisation 1960
Nationalité Italie
Durée 3h10
Genre DRAME SOCIAL
Notation 16
Date de sortie en France 10/03/1961
Thème(s)
Boxe (Cinéma italien)
Emigration et immigration (Cinéma italien)
Cinéma italien (ORIGINE)
Dostoïevski (Fedor)
Pratolini (Vasco)
Sanatoriums (tous pays confondus)
Baptêmes (tous pays confondus)
Arc-en-ciel (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
VISCONTI Luchino
Chef(s) Opérateur(s)
ROTUNNO Giuseppe
Musique
ROTA Nino
Renseignements complémentaires
Scénario : Pasquale Festa Campanile,
Massimo Franciosa, Enrico Medioli,
Suso Cecchi d'Amico et Luchino Visconti .....
d'après un sujet des deux derniers
et de Vasco Pratolini,
inspiré d'un roman de Giovanni Testori
Distribution : Cocinor Films Marceau

Visa d'exploitation : 23 213

Nota :

- Le film est aussi inspiré, dans une certaine mesure des "frères Karamazov" de Fédor Dostoïevski .....

- Prix Spécial du Jury au Festival de Venise 1960 
Acteurs
GIRARDOT Annie
SALVATORI Renato
DELON Alain
HANIN Roger
DELAIR Suzy
CARDINALE Claudia
PAXINOU Katina
STOPPA Paolo
FOCAS Spiros
CARTIER Max
VIDOLAZZI Rocco
CETRERO Max
MORI Claudia
PANARO Alessandra
PANI Corrado
ASTI Adriana
FIERMONTE Enzo
VALERI Franca
BORELLI Rosario
TERRA Renato
CASTELNUOVO Nino
PASSARELLI Eduardo
CHIOCA Sauveur
RINALDI Emilio
FORTILLI Bruno
MAZZOLA Rocco
SERETTI Gino
MUSAZZI Felice
MASOERO Becker
BASAGALUPPI Luigi
UNIQUEMENT LA VOIX ===>
SARFATI Maurice
GAVEN Jean
VILBERT Henri
DYNAM Jacques
CASSOT Marc
DECOMBLE Guy
AUGIER Albert
PORON Jean-François
CLARIEUX Jean
MILLO Achille
CUCCIOLLA Riccardo
BONAGURA Gianni
GHERALDI Cesarina
MAMMI Fulvia
CAPPELLINI Alida
VISCONTI Luisella
Résumé

Une famille italienne, chassée de ses terres ancestrales par la misère, se réfugie en ville, à Milan. Mais au contact de la grande cité, elle va se disloquer...

>>> Un très beau film réaliste et violent aux accents très envoûtants, presque balzacien par l'ampleur de sa matière : le portrait de cinq frères dont les caractères divergents donnent prétexte à une critique constante d'une société érigée sur les principes du capitalisme. On ne peut que louer l'excellente interprétation d'Alain Delon qui savait encore, à cette époque, tenir un vrai rôle, malgré un narcissisme dégoulinant...

Bibliographie
- Cinéma 61 numéro 55
- Image et Son numéros 140, 141 et 244
- Cahiers du Cinéma numéro 119
- Télé-Ciné numéro 97
- Télérama numéro 627
- Etudes Cinématographiques numéros 26 et 27
- Contreplongée
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Scénario et Dialogues (Buchet/Chastel)
Critiques (Public)