L'ARMEE DES OMBRES - 1969

Titre VF L'ARMEE DES OMBRES
Titre VO
Année de réalisation 1969
Nationalité France
Durée 2h17
Genre DRAME
Notation 15
Date de sortie en France 12/09/1969
Thème(s)
La Résistance (et la collaboration) -Seconde Guerre Mondiale- (Cinéma français)
Kessel (Joseph)
Arc de Triomphe (Paris) (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
MELVILLE Jean-Pierre
Chef(s) Opérateur(s)
LHOMME Pierre
Musique
DEMARSAN Eric
Renseignements complémentaires
Scénario, adaptation et dialogues :
Jean-Pierre Melville .....
d'après le roman de Joseph Kessel
Assistant-réalisateur : Jean-François Adam .....
Montage : Françoise Bonnot
Décors : Théo Meurisse .....
Distribution : Corona / Valoria

Visa d'exploitation : 35 415

CARTON DU GENERIQUE :

"Mauvais souvenirs, soyez pourtant les bienvenus car vous êtes ma jeunesse lointaine" .....
Acteurs
VENTURA Lino
SIGNORET Simone
MEURISSE Paul
CASSEL Jean-Pierre
CRAUCHET Paul
BARBIER Christian
MANN Claude
LIBOLT Alain
REGGIANI Serge
MOTTET Alain
ROBAIN Jean-Marie
ALBERT-MICHEL
PERRIN Marco
DE LAPPARENT Hubert
STUART Anthony
FRETTAULT Michel
DELON Nathalie
PEREZ Jeanne
SADIER Denis
MANN Colin
DEWAVRIN André
SELLIER Georges
MARBEUF Jacques
DACQUIN Michel
RUSSELL Percival
HUART Gerard-Antoine
MEUNIER Gaston
CAYLA-LEGRAND Adrien
BERNIER Marcel
VAUDIER Pierre
SAUER Franz
DEKOCK Alain
Résumé

Dans les milieux résistants de la capitale et dans ceux des faubourgs lyonnais, l'incessant et souterrain travail de sape d'anonymes Français en lutte contre la Gestapo, souvent jusqu'au sacrifice final...

>>> Superbe film humaniste de Jean-Pierre Melville qui retrace avec brio et sobriété une douloureuse et dramatique page de l'Histoire de France. Vision réaliste, hautement distanciée qui permet une grande objectivité événementielle...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Positif numéro 110
- Cinéma numéros 140 et 313
- Jeune Cinéma numéro 42
- Cahiers du Cinéma numéros 216 et 507
- Saison Cinématographique 1970
- Cinématographe numéros 71 et 106
- La Revue du Cinéma numéros 234 et 331bis
Critiques (Public)
Une oeuvre forte et dense, qui marque les mémoires. Melville traite de la Résistance jusqu'a l'abstraction, et son oeuvre devient une bouleversante tragédie humaine.  Norman 17/20