ESCALIER DE SERVICE - 1954

Titre VF ESCALIER DE SERVICE
Titre VO
Année de réalisation 1954
Nationalité France
Durée 1h34
Genre COMEDIE
Notation
Date de sortie en France 19/11/1954
Thème(s)
Employé(e)s de maison (Cinéma français)
Faux-monnayeurs
Réalisateur(s)
RIM Carlo
Chef(s) Opérateur(s)
JUILLARD Robert
Musique
VAN PARYS Georges
Renseignements complémentaires
Scénario et dialogues : Carlo Rim
Cadrage : Jean Lalier .....
Montage : Robert et Monique Isnardon
Photo : Jean Klissak .....
Assistant-réalisateur : Maurice Delbez
Distribution : Gaumont

Visa d'exploitation : 15 199
Acteurs
CHOUREAU Etchika
THIBAULT Jean-Marc
SARDOU Fernand
BLAIN Gérard
BLAIN Estella
SYLVAIN Jean
LUDE Christian
GABRIELLI Evelyne
LOMBARD Robert
MONSIGNY Jacqueline
GERARD Claire
KERNY Denise
DESRAU Max
DESMARETS Sophie
MOREL Jacques
ROUSSEL Hélène
MERCADIER Marthe
MUSSON Bernard
LEGRAS Jacques
BOUVETTE Alain
FABRE Saturnin
MANSON Héléna
ROBERT Yves
ARNOLD Marcelle
RICHARD Jean
ASTOR Junie
GREY Denise
ADAM Alfred
DALBAN Robert
JAUBERT Jean-Pierre
DARRIEUX Danielle
LAMOUREUX Robert
AUER Mischa
CHARON Jacques
JOUX François
DE FUNES Louis
ANDRIEUX Luc
ROUDIER Annie
CASSOT Marc
CAPRILE Anne
FERRY Jacques
PARISY Andréa
MERAL Marcel
ALBERT-MICHEL
BERTHIER René
PERRYS Jimmy
Résumé

Marie-Lou est recueillie par Léopold et ses amis squatters alors qu'elle n'attendait plus rien de la vie. Elle leur confie les expériences désastreuses qu'elle a vécu en tant que bonne dans différentes maisons. Seule la rencontre d'un peintre, Benvenuto, avait adouci sa solitude. Mais l'artiste fut arrêté après avoir été accusé de trafic de fausses monnaies. Il est enfin libéré et les jeunes gens sont réunis pour tenter de rédémarrer une vie meilleure .....

Bibliographie
- Positif numéros 14/15
- Fiche de Monsieur Cinéma
- La Revue du Cinéma numéro 78
Critiques (Public)
Nul doute qu’"Escalier de Service", outre pour les purs inconditionnels de Louis de Funès, n’évoque encore grand chose aujourd’hui. Négligé des télévisions – et donc des mémoires, cela va de pair -, la collection Atlas l’a remis au goût du jour, en ressortant le Dvd. Mais diable, quelle agréable surprise, ce film à sketches ! Très à la mode dans les fifties et les sixties, ce genre pour rappel, permettait de retrouver un nombre inquantifiable d’acteurs de l’époque, au temps où les cachets réduits de ceux-ci le permettait encore. Certes, comme dans le cas présent, les scénarios ne sont peut-être pas les plus creusés du monde, mais le plaisir de retrouver, scène après scène, toutes ces "gueules" de l’époque, outrepasse ces lacunes (Jean Richard par exemple, avant d’être Maigret durant vingt-trois ans, était à mourir de rire). L’histoire ? Marie-Lou, bonne à tout faire, se retrouve à la rue du jour au lendemain. Recueillie par deux jeunes hommes, elle se confie, contant ses dernières mauvaises expériences (licenciement, fuite, harcèlement moral...), dans un métier encore très courant, sur la place de Paris. Mignonne comme pas deux, la jeune actrice, Etchika Choureau, à la mode en ces années-là, ignore encore que sa carrière cinématographique allait être brisée par un mariage, dix ans plus tard. Mais soit, l’ensemble de Carlo Rim (réalisateur de "Simplet", avec Fernandel) tient fort bien la route, et parvient à sortir de l’énorme lot des comédies des années cinquante, dont certaines se différencient à peine... (David Hainaut)