L'IMPOSSIBLE MONSIEUR PIPELET - 1955

Titre VF L'IMPOSSIBLE MONSIEUR PIPELET
Titre VO
Autres titres VF MONSIEUR PIPELET
Année de réalisation 1955
Nationalité France
Durée 1h25
Genre COMEDIE
Notation
Date de sortie en France 07/09/1955
Thème(s)
Postes et Télécommunications
Concierges (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
HUNEBELLE André
Chef(s) Opérateur(s)
COTTERET Paul
Musique
MARION Jean
Renseignements complémentaires
Scénario et dialogues : Jean Halain
Assistant-prise de vue : Guy Suzuki
Montage : Jean Feyte .....
Distribution : Pathé

Visa d'exploitation : 16 647
Acteurs
SIMON Michel
MORLAY Gaby
BROCHARD Jean
PASSEUR Renée
VELLE Louis
CHOUREAU Etchika
DE FUNES Louis
ANYS Georgette
ROQUEVERT Noël
HAHN Jess
AUER Mischa
HANIN Roger
VOILLARD Nicky
BAQUET Maurice
DELBO Jean-Jacques
DYNAM Jacques
DALBAN Max
DEMANGE Paul
MAURIN Dominique
GUERVIL Lucien
GUT Jacqueline
LABB Benoîte
BILLEREY Raoul
FREGIS Lucien
CHAMBORD Christiane
BOUVETTE Alain
ORBAL Gaston
FABBRI Jacques
BRUN Raymond
BERGERON René
DAMIEN Michel
MERAL Jean-Claude
BACH Simone
CHOISEUL Christiane
AZAÏS Paul
ROUSSEAU Edouard
RIANDREYS Emile
BUGETTE Louis
SYLVAIN Jean
ARY Jacques
GENEVOIS Emile
ALBERT-MICHEL
MUSSON Bernard
SAAD Moussa
GALLO Christian
FERRY Jacques
HENRY J.
BILLEREY Raoul
ANDRIEU Bernard
BEVER Georges
BEZARD Jacques
ANDRES
Résumé

Le quotidien des locataires d'un petit immeuble de Montmartre vu à travers les yeux et les réactions d'un couple de concierge, Monsieur et Madame Martin .....

Bibliographie
- Ecrans de France numéro 153
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Voilà encore un bien sympathique comédie, sortie tout droit d’une autre époque. Monsieur Pipelet (Michel Simon), concierge et facteur de métiers – deux emplois, presqu’un comble aujourd’hui -, félicite sa fille (la mignonne Etchika Choureau, dont la carrière s’arrêtera subitement dix ans plus tard) d'avoir réussi son bac. Courtisée par un intellectuel, le fils (Louis Velle) de son propriétaire médecin, l’idylle n’est pas vraiment au goût de ce dernier. Un sujet apparemment léger, derrière lequel se cache pourtant des problèmes sociologiques courants pour l’époque, quand hauts bourgeois et petit monde ne pouvaient imaginer un instant pouvoir s’unir. Le fils d’un médecin avec la fille d’un concierge, aussi brillante soit-elle, allons bon, pensez donc ! La mentalité est dépassée, et sera l’une des causes logiques du grand chambardement de mai 1968. Beau-frère de Michel Simon dans le film, Louis de Funès tient ici un second rôle intéressant, tout comme les irremplaçables et fidèles Noël Roquevert, Jess Hahn ou Jacques Dynam, quatre cents films à eux trois. Un fiction dans laquelle on a l’impression parfois qu’il ne se passe absolument rien (!), mais qui garde un côté aussi magique que touchant, surtout grâce à ses aspects nostalgiques (ambiance bon enfant, casting avec des personnages hors norme, côté documentaire…). Une bonne bouffée d’oxygène ! Quant au réalisateur, André Hunebelle, il nous offre une douceur tout à fait à l’opposé des ses films les plus célèbres, du "Bossu", aux épisodes de "Fantômas" ou encore des "Oss 117"...(David Hainaut)